Marche #MeToo contre les violences sexistes !

Tou·te·s ensemble contre les violences sexistes.Manifestation le samedi 27 janvier à République à 14h30

Ces derniers mois, des milliers de voix se sont fait entendre, sur les réseaux sociaux comme dans la rue, pour dénoncer les violences sexistes, envers les femmes, les personnes trans, non-binaires et intersexes. La libération de la parole a permis une prise de conscience fondamentale : ces violences sont structurelles. Elles sont présentes dans toutes les sphères de la société, publiques ou privées : dans le cadre du couple et de la famille, au travail, dans la rue et les transports en commun…

Alors que les médias et les réactionnaires se réjouissent de la publication de la "tribune des 100" et des déclarations de leurs autrices, orchestrant une guerre médiatique stérile et dangereuse visant à nous diviser, nous pensons que le temps de l’union est arrivé et qu’il est nécessaire qu’il se fasse dans la rue, tou·te·s ensemble uni·e·s pour combattre les violences sexistes et réaffirmer notre détermination en ce début d’année.

Pendant que certains souhaiteraient un retour à la normale, nous continuons à subir les violences sexistes dans toutes les sphères de nos vies.

Or, depuis le 4 octobre dernier, Valérie Bacot, 37 ans, mère de quatre enfants, est incarcérée à la maison d’arrêt de Dijon. En raison des violences conjugales extrêmes qu’elle subissait (violée à 12 ans par son beau-père, mariée à 17 ans à ce dernier, battue et prostituée), elle a tué son époux. Le mari, Daniel, 63 ans, avait déjà été condamné dans les années 90 pour l’avoir violée lorsqu’elle n’avait que 12 ans et qu’il était, alors, le compagnon de sa mère. Les avocates de Jacqueline Sauvage, maîtres Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini, la représentent dans l’affaire Baptisée "crime de la Clayette".
Si Valérie incarne la réalité extrême des violences subies, chaque jour, de nouveaux drames surgissent. Fin décembre à Montreuil, Mariama K., jeune femme de 32 ans, a été défenestrée par son mari après avoir reçu 23 coups de couteau. Notre rage est intacte et notre soutien à ces femmes, à leurs proches et à toutes les victimes de violences sexistes, est total.

Conscient·e·s que le combat contre les violences envers les femmes, les personnes trans, non-binaires et intersexes ne se fera pas en une seule journée, nous sommes déterminé·e·s à poursuivre la mobilisation pour construire un mouvement féministe uni et l’inscrire dans la durée en créant de nouvelles perspectives d’avenir. C’est par des mobilisations que nous avons gagné des droits, c’est par la mobilisation que nous en gagneront de nouveaux tou·te·s ensemble !

C’est pourquoi nous appelons tou·te·s celles et ceux qui souhaitent s’organiser contre les violences sexistes et soutenir celle et ceux qui y sont exposé·e·s à venir manifester à nos côtés le samedi 27 janvier à partir de 14h30. À l’issue de la marche, nous nous rassemblerons à Châtelet pour apporter notre soutien à Valérie en présence de ses avocates, Me Bonaggiunta et Tomasini (qui s’étaient déjà battues pour Jacqueline Sauvage). Une scène-ouverte sera prévue pour celles et ceux souhaitant s’exprimer en leur nom ou au nom d’organisations féministes. Des performances artistiques et militantes, des ateliers d’écriture et un groupe de parole seront organisés. Nous auront également la possibilité de préparer des pancartes ensemble, avant la marche. N’hésitez pas à nous rejoindre et à proposer vos actions !

Nous vous attendons nombreux·ses et uni·e·s ce 27 janvier 2018 afin de célébrer notre sororité qui constitue le socle de nos forces, que vous soyez militant·e·s ou non, que ce soit la première fois que vous participiez à une manifestation ou non. Nous vous accueillerons et construirons ensemble, dans la bienveillance, une nouvelle impulsion féministe qui marquera l’année 2018. Le temps est venu d’écrire une nouvelle histoire : la nôtre.

  • L’Assemblée #MeToo Paris

Contact : metooparis@gmail.com
Facebook : MeToo MoiAussi Paris
Facebook Event : https://www.facebook.com/events/159317848046918/

Valérie Bacot : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/le-meurtre-de-la-clayette-cache-t-il-une-nouvelle-affaire-jacqueline-sauvage_1966138.html

Cagnotte organisation marche : https://morning.com/c/1bchQ/metoo-paris

Nous nous sommes réuni·e·s en Assemblée à la suite du rassemblement « MeToo dans la vraie vie » du 29 novembre 2017 dans une volonté de continuer à nous mobiliser contre les violences sexistes et à libérer la parole. Notre mouvement veut lutter contre, combattre et prévenir toutes les formes de discriminations et de violences dans toutes les sphères de la vie et notamment au travail, faites aux femmes et aux personnes trans, non-binaires et intersexes - quelle que soit leur origine, leur confession, leur position sociale. Nous nous réunissons en Assemblée Générale toutes les deux à trois semaines pour construire un mouvement féministe de masse. Rejoignez-nous !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}