La répression du No G20 se poursuit

Info sur les suites du G20 et ses possibles retombées policières.

Suite aux manifestations contre le G20 qui a eu lieu les 7 et 8 juillet derniers à Hambourg, le gouvernement allemand cherche à regagner du terrain en réprimant les structures militantes locales, Rote Flora, etc.

Depuis la récente libération de Fabio, il reste six personnes incarcérées à Bilwerder dont trois en attente de leur jugement.

Mais ça n’est pas fini : la police allemande a annoncé être à la recherche de 620 personnes, dont elle ne connait pas l’identité, accusées de crimes pendant les actions et les manifestations de contestation.
Parmi elles, 150 pourraient faire l’objet d’un mandat d’arrêt, peut-être lancé le 18 décembre dernier.
Les copains et copines sur place ne savent pas encore si ce mandat conduira à des actions concrètes (perquisitions par exemple) ou à des appels à délation dans les médias et sur les réseaux sociaux (on tire visiblement peu de leçons de l’histoire !).
Leur but est probablement de criminaliser le contre-sommet pour tenter d’influencer l’opinion publique.

Il est également possible que la police française se joigne à la fête.
Mais pas de panique !
Plus d’infos seront probablement bientôt disponibles sur le site de la campagne de solidarité internationale : https://unitedwestand.blackblogs.org/

En attendant, veillons les un-e-s sur les autres et restons solidaires !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}