Gilets jaunes : quand les nationalistes font les Zouaves…

Après l’agression du NPA samedi 29 janvier dans la manifestation parisienne, des Gilets jaunes antifascistes ont mis en déroute ce samedi 2 février les “Zouaves” qui en étaient responsables. Afin de mieux comprendre qui compose ce groupe, voici quelques informations sur ses origines et les individus qui le composent.

PNG - 314.9 ko
Les Zouaves attaquant le cortège du NPA

Le 10 janvier 2019, de jeunes militants d’extrême droite, appartenant la plupart à un groupe intitulé « Zouaves Paris », passent en procès pour des faits de violence, mettant sous la lumière ce groupe qui n’existe que par sa violence parfaitement assumée, son discours politique étant pour ainsi dire nul. Dernier méfait en date : l’attaque samedi 26 janvier 2019 de militants du NPA. Afin de comprendre à qui l’on a affaire et s’organiser en conséquence, voici quelques éléments sur la genèse du groupe et sa composition.

Du GUD aux Zouaves

2017, Paris. Depuis quelques temps, le GUD parisien est orphelin de son chef Logan Djian dit « Duce », qui a déserté Paris. Il vadrouille alors entre Lyon, l’Italie et la prison, suite entre autre à son implication dans l’agression de son prédécesseur, Edouard Klein, à la tête du « groupuscule des dieux »[1]. Il est également condamné à un an de prison ferme suite à des violences commises lors des mobilisations de La Manif pour Tous de 2013. A l’époque la cagnotte Leetchi mise en place pour l’aider avait été relayée par L’Action française lycéenne.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}