Festival des résistances et des alternatives à Paris (FRAP) du 19 au 26 mai 2014

Soutenir les luttes et les alternatives, créer un espace public de réflexion, de rencontre, d’expérimentation, de créativité et de fête.
Chaque année, des individu-e-s, des associations, des squatts et des collectifs préparent au sein d’assemblées générales organisatrices, le Festival des résistances et des alternatives à Paris (FRAP). Voici le programme pour cette année (à la date du 7 mai) qui aura lieu du 19 au 26 mai.

Lundi 19 mai « Eolien industriel », « énergie propre » « capitalisme vert »... ?

Au Transfo
57 avenue de la République
Bagnolet (93)
Métro Gallieni ou Robespierre

Comme tout projet industriel, le grand éolien impose sa logique, en écrasant les réalités locales où il s’implante…

Discussions et témoignages de luttes menées en France et au Mexique face à l’imposition de projet d’éolien industriel.

  • 19h : début de la soirée
  • 19h30 : documentaire sonore "Don quichotte et les ventilateurs géants".
  • 21h : projection du film documentaire mexicain « Somos Viento ».

Brochures, bouffe, et boissons à prix libre en soutien à la résistance au Mexique. Et toute l’après-midi, peinture de fresque murale sur la résistance.

Mardi 20 mai Jeu « (Re) Deviens un Zadiste ! » - Notre Dame des Landes

Au Dilengo-
85, rue Molière-
Ivry-sur-Seine (94)-
RER-C Ivry-sur-Seine
Métro Mairie-d’Ivry

Soirée ludique du FRAP avec le jeu tant attendu qui s’inspire de la Zone A Défendre de Notre Dame des Landes !
Venez explorer ce jeu de plateau où il vous faudra planter des carottes, ouvrir des squats, combattre des gardes mobiles… Le moment aussi de parler de la vie par là-bas et de la lutte…

  • 18h30 Accueil présentation du livre sur la construction d’une cabane à Bagnolet, transportée ensuite sur la zad (la transfu !) mangeaille
  • 19h30 Début des jeux !!

Mercredi 21 mai Lecture, discussion, repas « La tête contre le ventre » - couple, rapports affectifs... -

Au Bois Dormoy
Cité de la Chapelle
Métro Marx-Dormoy ou La-Chapelle

Avec la lecture animée d’une pièce de théâtre, mettant en scène la cervelle et le ventre d’une personne tombant amoureuse, nous avons souhaité questionner à la fois sur ce que contiennent de socialement construit nos rapports affectifs mais aussi sur comment s’émanciper de ces constructions sociales sans se faire violence. Cette lecture sera suivie d’une discussion libre autour d’un repas partagé. Nous proposons les questionnements : comment déconstruire le couple ? Ou bien, si le désir n’est pas de vivre en dehors du couple, comment mieux le vivre (moins de jalousie et d’appartenance, ne pas vivre qu’à travers l’Autre). Ou, plus largement : comment déconstruire une norme en douceur ? Sans se nier ? Tout en prenant soins de soi ? Venez partager vos questionnements, vos réponses et votre mangeaille !

  • 18h accueil au jardin
  • 19h30 début de la lecture suivi de la discussion !

Jeudi 22 mai Débat « No TAV, Tous terroristes ? » lois répressive italienne

Au Transfo dans le cadre du Kafé Disjoncté

À partir de 18h : Discussion sur la criminalisation des luttes sociales : mystification autour du "terrorisme" au sein de l’état et des mouvements de lutte en Italie des années 70 au mouvement No Tav. (Repas prix libre)

Vendredi 23 mai Soirée - luttes contre les centres de tri mécano biologique / TMB

Au Squat "Stendhal"
50 rue de Stendhal
Métro Gambetta
dans le cadre du F.O.U.
-* 19h : Repas prix libre

  • 20h : Débat sur les déchets avec l’association ARIVEM, sur la méthanisation et es luttes contre la construction de centres de TMB.

Samedi 24 mai Journée - « Comment on en est arrivé là ? »extrême droite, capitalisme

Au Transfo

  • 11h L’extrême droite, son évolution, comment récupère-elles les méthodes de l’extrême gauche… (avec la Horde)
  • 13h30 Auberge espagnole
  • 14h Projection : Interventions d’Anselm Jappe (environ 1 heure)
  • 15h Débat sur la situation socio-économique actuelle. Comment on en est arrivé a cette crise économique, écologique et culturelle ?
  • 17h30 Débat sur la société technologique et le totalitarisme soft 3.0 avec Jérôme Thorel (auteur d’"Attentif ensemble").
  • 19h30 Repas
  • 20h30 - 0h concerts :
    La fanfare invisible
    L’1nconsolable (Rap)
    Sparky Riot (Dub)

Dimanche 25 mai Journée « C’est par où la sortie ? »

(au Transfo)
Dans une telle situation de recul des idées libertaires, des activistes et militants ressentent le besoin de prendre un temps pour questionner leur mode d’action et leur capacité à une mener une réflexion politique sur des questions communes à beaucoup de monde. On peut analyser la dérive de la gôche de partis. On peut aussi essayer de voir comment nous-mêmes avons pu et pouvons nous fourvoyer. C’est ce que nous proposons de faire lors de deux « assemblées sans spécialistes ni bureaucrates ».

Voici quelques pistes de réflexion et de débat telles qu’elles sont apparues à l’occasion des réunions de préparation :

  • 11h Présentation de « Constellations,Trajectoires révolutionnaires du jeune 21e siècle » par le Collectif Mauvaise troupe.
  • 12h30 Auberge espagnole.
  • 14h (Auto)critique du milieu activiste
    Déficit de réflexion, on roule sur des présupposés, implicites. Postures radicales, dogmatisme, sectarisme, règne de l’entre soi…
  • 16h Quelles Perspectives
    Quelles radicalités ? Que veut-on construire ? Que faut-il détruire ? Quelles stratégies ? Quelles marges de manœuvre avons-nous ? Comment orientons-nous nos actions ? Avec qui voulons-nous agir ? Comment nous ré-approprier le discours ?
  • 20h (République) Ballade anti-TAFTA (voir plus bas)
    A l’occasion des 150 ans de la première internationale des travailleurs et travailleuses, qui fut fondée le 28 septembre 1864 à Londres au Saint-Martin’s Hall, au soir des élections des eurodéputé-e-s, sans passion excessive pour les commémoration vides de sens, nous festoierons contre l’avancée du techno-libéralisme européen (UE) comme mondial (TAFTA).
    Même si cette cité est de moins en moins populaire et de plus en plus colonisée par les bagnoles et les publicités, la rue nous appartient, marcher et pique-niquer c’est sympathique et pourquoi ne pas le faire ce soir là, dans le cadre du très chouette et chaleureux Festival des Résistances et Alternatives à Paris (le fameux FRAP) plutôt que de déprimer devant les résultats télévisés des élections .
    Et ça sera une occasion de dénoncer encore l’Union Européenne (construction sociale impérialiste) et ce TAFTA dont nous ne voulons pas : s’appuyant sur des modèles économiques décrits comme "extrêmement spéculatifs" vise à « gratter » d’hypothétiques dixièmes de points de cette fumeuse « croissance » en faisant sauter quelques freins réglementaires (comprendre protection sociale, protection de l’environnement...) les populations ne sont évidement pas consultées, elles ne peuvent même pas avoir accès au contenu des négociations qui en revanche se mènent activement avec les représentants des entreprises supra nationales, sur la base d’expertises produites par les banques et sous la houlette des technocrates commissaires européens !
    Le prétendu « libre » échange c’est la dictature des entreprises monopolistiques, le mépris souverain des populations et la destruction systématique de l’environnement. Venez participer à la journée « C’est par où la sortie ? ».

lundi 26 mai Débat « Génocide des Tutsis du Rwanda : 20 ans après »

Au Local de l’Ecole Emancipée
8 impasse Crozatier
(à la hauteur du 43 rue Crozatier)
Métro Reuilly Diderot ou Ledru Rolin

  • 20h : Débat avec François Graner auteur de « Le sabre et la machette : officiers français et génocide tutsi », Editions Tribord, 2014.

Survie Paris tiendra une table de presse

La question de la complicité de la France dans le génocide des Tutsis fait depuis 20 ans l’objet de polémiques récurrentes mettant en cause des officiers français. Ces derniers, cherchant à justifier leurs actions, écrivent des livres et multiplient les déclarations publiques. C’est du recoupement de leurs propres déclarations et écrits qu’émergent des informations inédites... Quel est le bilan du 20e anniversaire ? Pourquoi les accusations sont-elles de plus en plus précises ? Pourquoi le scandale est-il toujours aussi fort et même de plus en plus fort ?

mardi 27 mai : Théatre, finissage du FRAP et passage de relais...

à la Confédération Nationale du Travail
33, rue des Vignoles
Métro Avron ou Buzenval

20h Théatre : « Ce qui m’est dû », sur une femme qui se conscientise petit à petit.

Et ensuite, Présentation de la foire à l’autogestion, du Forum de l’écologie radicale... (Auberge espagnole)


Programme complet du FRAP 2014 - format pdf

Note

Plus d’information dur le site du FRAP (http://frap.samizdat.net).

Mots-clefs : NDDL | Rwanda
Localisation : Bagnolet

À lire également...