Défendons nos squats !

Depuis 2013-2014 le groupe fasciste « Sauvons Calais » organise des manifestations anti-squat, tente ou réussi à dégager les habitantEs des maisons occupées et menacent leurs soutiens. Depuis le début de l’année 2015 la défense de la propriété privée et l’expulsion manu militari de squatteurEs ne semblent plus se limiter à Calais.

Depuis 2013-2014 le groupe fasciste "Sauvons Calais" organise des manifestations anti-squat, tente ou réussi à dégager les habitantEs des maisons occupées et menacent leurs soutiens. Depuis le début de l’année 2015 la défense de la propriété privée et l’expulsion manu militari de squatteurEs ne semblent plus se limiter à Calais.

A Rennes, le 1er mai, c’est le groupe identitaire et nationaliste breton Adsav (« rennaissance ») qui organise une manifestation anti-squat pour déloger les habitantEs d’une maison appartenant à une retraitée du nom de Maryvonne. Au slogan de « Squatteurs hors de nos villes » ils attaquent et stickent la maison. Sur faceboook une page de soutien « je suis Maryvonne » est créée pour dénoncer l’expropriation et le scandale des squatteurEs voleurs de logement. Pourtant, Maryvonne n’était plus propriétaire de cette maison qu’elle avait délaissé depuis une dizaine d’années et avait été avertie par la mairie que sa maison était occupée depuis … 2013 !

A Toulouse, un nouveau groupe, « Ucodel », regroupant des nationalistes, des fascistes et nazis de différentes orgas est monté depuis mars 2015...

{{}}

Lire la suite sur iaata.info

Mots-clefs : identitaires | antifa | squats

À lire également...