Contrôles militaires à Paris

Les gendarmes armes à la main patrouillent et contrôlent aux portes de Paname.

Vu en décembre : un peloton de gendarmerie stationné à proximité du tramway T3b au niveau de porte de La Chapelle et de l’arrêt Colette Besson, boulevard Ney, principalement devant le C.F.A. Ambroise Croizat.

Armes à la main, ils patrouillent dans le tramway et contrôlent les personnes qui font la manche ou qui ont l’air d’avoir la rue comme domicile.

Pourquoi ? Pourquoi là ?

Est-ce qu’ils pioncent au C.F.A. et contrôlent entre deux manifs les galérien.ne.s ?
Est-ce une déshlaguisation armée de la zone fraichement embourgeoisée ?
Que, quoi, comment ?
Je m’en fous.
Qu’ils dégagent, ou qu’ils jouent aux auto-tamponneuses entre eux à la manière de leurs collègues héliportés au Mali.

Localisation : 18e arrondissement

À lire également...