Clôture du Clos, dernier évènement avant déménagement !

Rendez-vous ce samedi 9 juin dès 13h pour le dernier évènement du squat Le Clos Sauvage à Aubervilliers : documentaires, discussions, concerts !

Le Clos Sauvage est un squat ouvert en octobre 2016 à côté de la mairie d’Aubervilliers. Atelier vélo autogéré, projections, espace de liberté pour les gamin.es du quartier, boxe entre meufs, poulailler, théâtre et arts de la scène à gogo, distribution de légumes non-calibrés... Il s’en est passé des choses là-bas !

Après un an et demi de résistance juridique, ce bâtiment retournera dans quelques jours dans l’escarcelle d’un promoteur privé pour devenir une résidence de charme à deux pas du futur prolongement de la ligne 12. Bientôt, à la place des camions aménagés et des murs peinturlurés s’élèveront des immeubles comme tous les autres, les seuls que la "fabrique de la ville" semble capable de produire, vendus à prix d’or là où 60% des habitant.es vivent sous le seuil de pauvreté.

Le nom marketing du futur projet immobilier, c’est l’Atelier Uptown, ambiance New-York sans Central Park. Sur la page de pub, une femme et un homme en couple, tous les deux blancs et la trentaine, nous l’affirment en souriant : ici, on trouvera « calme et bien-être à quinze minutes seulement de Saint-Lazare ». Miam. Alors avant de se faire virer, il est encore temps de se retrouver tous ensemble, de célébrer et surtout de se rappeler pourquoi cette ville-là n’est pas la nôtre !

Ensuite, le collectif partira en direction de nouveaux lieux vides plus cléments. Car l’histoire n’est pas finie, et un nouveau squat est d’ores et déjà né à la frontière Saint-Denis / Aubervilliers, 166 rue du Landy. Longue vie à lui !

Comme d’hab, entrée libre, bar à prix libre, cœurs ensoleillés.
Blagues racistes, insultes homophobes et autres comportements sexistes ne sont pas les bienvenus.

Programme de la journée (voir les détails plus bas) :

13h - 18h Projections/débats
Les réalisateur.rices de ces trois documentaires nous font l’amitié de venir pour que l’on puisse échanger entre nous et avec elleux entre les projections.
Regarde ailleurs (Arthur Levivier) : un an de tournage à Calais pour donner la parole à des exilé.es
Chaos in Morocco (Svink et Clotilde Mignon) : documentaire D.I.Y. sur la scène punk au Maroc
Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme (Tancrède Ramonet) : extraits du 3e volet (non diffusé) traitant de la deuxième moitié du XXe siècle

18h Discut’ : le mouvement des femmes kurdes, auto-organisation et non-mixité

20h Concerts
Klunk : punk métal et chants yiddish
Jabul Gorba : punk-rock alternatif aux accents balkaniques

Cette journée est programmée dans le cadre de la convergence internationale des dix ans du Festival des Ouvertures Utiles dont le programme complet se trouve sur cette page : http://paris.intersquat.org/festival-ouvertures-utiles/14eme-edition/

Rendez-vous dès 13h au Clos Sauvage
12, rue du Clos Bénard à Aubervilliers
Métro ligne 7 Aubervilliers-Pantin Quatre Chemins


Regarde ailleurs
Réalisé par Arthur Levivier (2018, 1h25).
Arthur Levivier a rencontré les exilés à Calais pendant et après le démantèlement de la « jungle ». Durant plus d’un an, il a parlé avec des hommes et des femmes d’origine soudanaise, afghane, éthiopienne, érythréenne, mais aussi des habitants de Calais. Surtout, il a filmé ce que les médias mainstream ne montrent jamais : les violences policières, les injustices… et la force des réfugiés, leurs espoirs et leur capacité à rire de la situation, quoiqu’il arrive.

Chaos in Morocco
Réalisé par Svink et Clotilde Mignon.
Une monarchie, un état religieux, une jeunesse en crise et avide de changement. Tel est l’environnement dans lequel une poignée de jeunes punks tentent de faire entendre leur voix au Maroc. C’est à travers eux qu’on découvre cette scène alternative surprenante et rebelle face à un pays où la liberté d’expression est plus faible qu’on veut bien l’entendre… Le punk, ce genre saturé et hors norme leur permet de s’exprimer, critiquer, analyser la société qui les entoure, tout en partageant un plaisir commun avec la public, la liberté d’un instant… De Agadir à Rabbat, en passant par Casablanca et Ouarzazate, ce qui était au départ un simple voyage, s’est transformé en une rencontre avec les origines du punk, la volonté de changement par la liberté d’expression. Même au bout de 40 ans, la recette n’a pas changé : Du bruit, du bruit, du bruit, pour se faire entendre !!

Extraits : Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme, troisième partie
Réalisé par Tancrède Ramonet.
Après les deux premiers volets, La Volupté de la destruction (1840-1914) et La Mémoire des vaincus (1911-1945), on découvrira ce samedi des extraits du troisième épisode encore non-diffusé.

Le mouvement des femmes kurdes, auto-organisation et non-mixité
Présentation sur le féminisme kurde dans son rapport à l’auto-organisation et à la non mixité. Ce sera l’occasion d’interroger ces pratiques dans le contexte politique français et de débattre sur nos modes d’organisation dans les mobilisations actuelles. Discussion organisée par le collectif Initiative féministe pour un confédéralisme démocratique (IFCD)

Klunk
KLUNK reprend les musiques et chansons du répertoire yiddish dans un style rock / punk / métal. Ce répertoire c’est celui du peuple juif qui vivait en Europe pendant près de dix siècles. KLUNK chante en yiddish pour faire résonner cette langue assassinée, et participe de ce fait à la lutte contre toutes les discriminations, assimilations et destructions culturelles. KLUNK chante des chants révolutionnaires écrits au tournant du 20e siècle et partage ces valeurs de liberté, d’égalité, d’émancipation.
http://klunk.fr/

Jabul Gorba
Dans la cuisine Jabul Gorba, on flaire un maximum de recettes depuis 18 ans ! Balkan punk ? Derviche pogo ? Métal paprika ? Hariska ? La recette jabulienne est avant tout é-pi-cée ! Le groupe propose un goulash-dynamite et annonce tout fort ses ambitions scéniques, toutes guitares dehors, le pied au plancher, et la voix dans l’moteur. Un son punk et sensible, direct et tordu, relevé comme on aime par les volutes des tavernes d’Europe de l’est et des Balkans. Chaud dedans !
http://www.jabulgorba.com/

P.-S.

Maintenant qu’il n’y a plus rien
On ne regrette rien
Car il poussera demain
Des squats comme des petits pains
Lalalala...

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}