13 collèges et lycées en grève reconductible. L’AG éducation IDF appelle à généraliser la grève ce 12 février

Les enseignants et personnels non-titulaires de 13 établissements d’Île de France sont rentrés en grève reconductible depuis le mardi 5 février à la suite de l’appel à la grève syndicats-gilets jaunes. L’assemblée générale IDF réuni ce vendredi appelle à faire grève le 12 février et à soutenir les reconductibles.

Appel de l’Assemblée Générale éducation d’Ile-de-France

L’Assemblée Générale Éducation d’Île-de-France, qui s’est tenue ce vendredi 8 février àla Bourse du Travail de Paris, a réuni 60 personnes (profs des écoles, des collèges,lycées généraux et professionnels, AED et AESH) en provenance de 29 établissementsou regroupements d’établissements.

Une grande partie des établissements présents ont participé à la grève et à la manifestation du5 février, ainsi qu’à l’AG de grève francilienne qui a appelé à poursuivre la mobilisation pour uneécole plus égalitaire et émancipatrice :

  • pour l’abrogation des réformes du lycée général et technologique, du lycée professionnel, et du baccalauréat ;
  • pour l’abrogation de la loi ORE et de Parcoursup ;
  • contre la baisse des moyens annoncée dans les écoles primaires, les collèges (en particulier pour les UPE2A) et les lycées ;
  • pour une carte élargie de l’éducation prioritaire allant de la maternelle au Bac ;
  • contre l’imposition d’une deuxième heure supplémentaire obligatoire dans le second degré.

Répondant à l’appel de l’AG IDF du 5 février et aux communiqués des établissements en grève reconductible appelant à les rejoindre, de nouveaux collèges, lycées et écoles étaientreprésentés ce vendredi. Et depuis l’AG précédente, treize établissements de la région sontentrés en grève reconductible.

L’AG Éducation d’Île-de-France soutient les établissements qui ont reconduit la grève et appelle à les rejoindre.

L’AG Éducation d’Île-de-France appelle à organiser partout des AG d’établissements, et inter-établissements dans les périmètres pertinents localement, y compris des AG de villes commeà Montreuil et Bagnolet, afin d’organiser l’extension du mouvement.

L’AG appelle tous les personnels de l’éducation d’Île-de-France :

  • à faire du mardi 12 février un temps fort de grève,
  • à participer massivement au rassemblement devant le ministère à 11h (appelé par l’assemblée générale des délégué-e-s d’établissements et l’intersyndicale de l’académie de Créteil)
  • à une Assemblée Générale à 13h à la Bourse du Travail de Paris pour débattre et organiser la suite du mouvement.Nous proposons de partager un buffet commun avant de commencer cette AG, chaque établissement étant invité à apporter sa contribution à ce temps de restauration et d’échange.L’AG appelle à multiplier les actions consistant à ne pas appliquer lesréformes (boycott des conseils pédagogiques, conseils d’enseignement,démission collective des fonctions de professeur principal comme dans l’Académie de Toulouse, ou de professeur coordonnateur).

Les grévistes du premier degré présents ont rappelé la nécessité de déposer des intentions de grève à compter du 12 février.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}