Quilombo fête ses 20 ans !

Du 16 au 19 novembre venez fêter les 20 ans de la librairie Quilombo. Au programme : débats, apéro et soirée DJ.

Et oui, 20 ans déjà ! Pour fêter cet anniversaire, nous vous proposons un riche programme de rencontres avec des personnes et des maisons d’édition que nous estimons, et autour de thèmes qui nous sont chers.
Nous espérons que vous viendrez en nombre pour participer à ces passionnantes discussions, nous soutenir,
et surtout nous motiver pour tenir 20 ans de plus !

Mise en bouche

  • Mercredi 9 novembre à 20h : Claude McKay, le troubadour vagabond

Matthieu Verdeil, réalisateur du film Claude McKay, de Harlem à Marseille et David Doillon, éditeur de Retour à Harlem (nada).

Alors que l’on redécouvre la vie et l’œuvre de Claude McKay, la librairie vous propose une soirée exceptionnelle avec l’avant-première parisienne du film de Matthieu Verdeil.
Ce film est un voyage dans les années 1920, de Harlem à Marseille, en passant par la Jamaïque, la Russie et le Maroc, sur les traces de l’écrivain jamaïcain-américain Claude Mckay. Figure rebelle de la Harlem Renaissance, cet auteur inclassable vagabonde pendant plus de 10 ans en europe, fréquentant les avant-gardes artistiques et politiques, et devient un précurseur de la littérature et de la cause noire.

Programme

  • Mercredi 16 novembre à 19h30 : La littérature, nouveau produit du capitalisme ?

Hélène Ling, co-auteure de Le Fétiche et la plume. la littérature, nouveau produit du capitalisme

Concentration éditoriale, dépréciation symbolique de l’écrivain, formatage commercial de la notion de style, redéfinition horizontale du rapport à la lecture, emprise inquiétante des réseaux sociaux sur la critique... État des lieux.

  • Mercredi 16 novembre à 21h : Défense de la littérature

Alain Berset (Héros-Limite), Valérie Millet (Le Sonneur) et Antonin Bihr (Le Dilettante)

Quelques rares maisons d’édition résistent aux sirènes du néolibéralisme et du marketing. En voici trois d’entre elles.

  • Jeudi 17 novembre à 20h : Penser l’humain avec Élisée Reclus

Isabelle Louviot, auteure d’Élisée Reclus (Le Tripode)

Géographe visionnaire, anarchiste convaincu, végétarien et naturiste précoce, voyageur sensuel et écrivain prolixe, Élisée Reclus (1830-1905) est l’une des figures intellectuelles les plus étonnantes de notre histoire. Et des plus oubliées. Sans doute le grand théoricien libertaire dont la pensée et les textes demeurent plus actuels que jamais, et qu’il est important de lire et relire.

  • Vendredi 18 novembre à 19h : L’histoire chez Guy Debord

Laurence Le Bras, directrice de la collection « La Librairie de Guy Debord » (L’échappée), Daniel Vassaux, postfacier du volume Histoire, et Christian Le Guerroué, éditeur.

« La Librairie de Guy Debord » est le titre sous lequel sont publiées les fiches de lecture de l’auteur de La Société du spectacle. Voici la présentation du volume Histoire.

  • Vendredi 18 novembre à 20h30 : Une histoire des anarchistes

Sylvain Boulouque, auteur de Le peuple du drapeau noir (Atlande)

Parce que l’anarchisme a de multiples visages, parce que la culture libertaire s’est transmise à travers les générations, et parce que Quilombo s’inscrit dans la tradition libertaire, impossible donc de ne pas organiser un temps qui lui soit consacré !

  • Samedi 19 novembre à 15h : Le numérique à l’école, stade ultime de la décomposition de l’éducation

Marion Honnoré, auteure de Les Cours en visio me donnent envie de mourir (Le Monde à l’envers) et Renaud Garcia, auteur de La Déconstruction de l’école. Journal de bord d’un enseignant (2021-2022) (La Lenteur).

S’adapter, innover, télé-enseigner : deux professeurs viennent pour nous raconter la « continuité pédagogique » en temps de Covid, quand la pandémie renforce la volonté de l’Éducation nationale de dématérialiser l’école ; et ce qui en découle.

  • Samedi 19 novembre à 17h : La technocritique : son histoire et sa pratique

François Jarrige, auteur de On arrête (parfois) le progrès. Histoire et décroissance (l’échappée) et Nicolas Bérard, auteur de Ce monde connecté qu’on nous impose. Le comprendre et le combattre (Le Passager clandestin)

Alors que l’expansion indéfinie nous conduit à l’abîme et que l’artificialisation du monde s’intensifie, des bifurcations restent possibles. et elles sont vitales. À travers la parution de deux ouvrages résolument technocritiques, nous verrons que, parfois, on peut arrêter le progrès.

  • Samedi 19 novembre à 19h : Lancement du second numéro de Brasero, et vernissage de l’expo

Avec Jean Aubertin, Cédric Biagini, Patrick Marcolini, et les contributeurs et contributrices de la revue (l’échappée).

Après le succès du premier numéro, nous sommes très heureux d’accueillir toute l’équipe ayant participé à ce second numéro de Brasero très attendu, ainsi que Jean Aubertin et ses fantastiques illustrations dont nous faisons une exposition.

  • Samedi 19 novembre à 21h : Et place à la fête !

Bar et buffet tenus par la librairie. Avec DJ Tagada (Mélodie tsigane et musique des Balkans)

De quoi manger, boire, se rencontrer, échanger et même danser à partir de 23h

Note

Ces festivités auront lieu à la Librairie Quilombo :
23 rue Voltaire
75011 Paris
(Mo Rue des boulets ou Nation)

Mots-clefs : livre
Localisation : 11e arrondissement

À lire également...