Projection du film « On est là ! » sur les sans-papiers en lutte

Projection du documentaire de Luc Decaster (2012, 110 min) et discussion autour du thème des sans-papiers en lutte, le 19 juin à Publico.

Clean Multiservices est une société de nettoyage ordinaire. Pour les clients tout semble propre effectivement, jusqu’au jour où des employés en ont assez d’être traités comme le papier avec lequel ils font briller les toilettes. Des papiers, eux, ils n’en n’ont pas. Ils décident d’occuper l’entreprise.

Ces vingt-quatre travailleurs maliens et mauritaniens sont vite rejoints par trois employées françaises. Dans le quotidien de la lutte des liens se nouent. Personnalités étonnantes, émotions fortes, échecs et victoires... Le conflit va durer trente-neuf jours.

Les salariés parviendront-ils à faire plier leur patron ? Les sans-papiers gagneront-ils le droit de vivre ici ?

La projection sera suivie d’une discussion. Entrée libre

Vendredi 19 juin 2015 à partir de 19h30
Librairie Publico, 145 rue Amelot, 75011 Paris
métro République / Oberkampf / Filles du Calvaire

Chez Clean, on se fait des thunes sur le dos de sans-papiers. C’est pratique : une remarque sur les conditions de travail, une demande de protections pour se protéger des produits de nettoyage toxiques, ou un jour de congé par-ci par-là ? C’est le licenciement immédiat, sans paperasses ni formalités, sans préavis ni indemnité. « Tu es comme un kleenex : on t’utilise et on te jette ! »

Jusqu’à ce que certains décident de réagir. Un petit matin, douze hommes entrent brusquement dans l’entreprise, rejoints le soir par une dizaine d’autres salariés ou anciens salariés. Ils exigent la réintégration des licenciés, le paiement des heures supplémentaires, l’arrêt des discriminations envers les travailleurs étrangers et les femmes, une réparation financière des préjudices subis depuis des années.

Lorsqu’il arrive dans les locaux occupés, le directeur parle de difficultés financières et du risque de fermeture : « C’est plus de 70 salariés que vous allez priver d’emploi »...

Le film a été tourné pendant l’été 2009, quelques mois avant l’appel et le mouvement d’occupations lancé (en octobre) par diverses organisations (syndicales et associatives).

Localisation : 11e arrondissement

À lire également...