Occupation de l’Inspection Académique de Saint-Denis par des parents d’élèves et des enseignant-e-s grévistes

Ce jeudi 28 mai 2015, après une première action de blocage des bretelles d’accès à l’A1/A86 à la porte de Paris, les parents d’élèves mobilisé-e-s et les enseignant-e-s grévistes de Saint-Denis occupent actuellement - et au moins jusqu’à 17h - l’Inspection Académique (direction des écoles de Saint-Denis 2 et 3), située au 59 rue de la République (Saint-Denis centre-ville).
finalement, la rectrice propose un rendez-vous... mais la revendication unitaire est "la ministre à Saint-Denis! Rendez-vous la semaine prochaine à Saint-Denis, notamment le jeudi 04 juin à 8h30 devant la mairie !"

JPEG - 97.1 ko
Occupation de bretelle d’autoroute date du 19 mai 2015

Cette occupation fait suite à des journées de grève depuis le début d’année, ainsi qu’à des assemblées générales parents/enseignants, contre l’absence totale de moyens dans les écoles, collèges et lycées de Seine-Saint-Denis, et le mépris total pour les élèves, les parents et les personnels de l’éducation dont fait preuve le gouvernement.

La situation dans les écoles devient catastrophique, la rentrée prochaine risque d’être très dure (dixit le responsable hiérarchique du département lui-même), mais rien ne change et tout s’empire.

Entre le scandale des peintures au plomb [1], les perspectives de classe à 29 en maternelle en Zone d’Education Prioritaire, l’absence de remplacement sauf en cas d’extrême urgence, la précarisation et la non-formation des travailleurs, la disparition des pôles médico-sociaux (infimiers, médecins, psychologues, RASED)... la coupe est pleine !

Les enfants des quartiers populaires sont un laboratoire pour le Ministère de l’Éducation Nationale : les futures mesures de libéralisation de l’éducation sont mises en place à Saint-Denis parce que c’est là que les parents d’élèves sont les plus précaires, et que les enseignants doivent jongler entre l’urgence des situations, l’inadaptation des pratiques pédagogiques officielles et le difficile train-train quotidien face à des élèves dont la majeure partie viennent des classes défavorisées et stigmatisées.

L’AG de grève de Saint-Denis appelle à un mouvement départemental, pour réclamer un plan d’urgence pour le 93, loin des mesures de réforme poudre aux yeux !

PDF - 411.3 ko

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}