Manifestation « Le combat continue : généralisons la grève » le 7 juin 15h Austerlitz

L’AG des secteurs en lutte s’est retrouvée à l’EHESS occupée, le 30 mai 2018, pour préparer la manifestation que les directions syndicales n’organisent pas.

JPEG - 77.8 ko

Depuis son élection, le gouvernement Macron intensifie une offensive antisociale, autoritaire et répressive. Les secteurs se mettent en lutte au fil des mois : cheminot.es, postièr.es, hospitalièr.es, étudiant.es, lycéen.es, collectifs de quartiers, travailleur.ses du social, grévistes des catacombes, de MacDo ou de Velib, collectifs de migrant.es, de sans-papiers, et tout.es les citoyen.es insurgé.es, des zadistes aux parents d’élèves, en passant par les retraité.es…

Aujourd’hui, aucune stratégie d’ensemble, de mise en commun des luttes, des pratiques, des outils, des calendriers, des organisations, n’est mise en place par les directions syndicales.

Pourtant, des rencontres se sont multipliées, des liens se tissent et génèrent des solidarités concrètes. Dans l’action, des alliances ont permis des victoires : blocages des partiels contre PARCOURSUP, blocages d’entrepôts, manifestations communes, libération des lycéens nassés à la Sorbonne, quartiers populaires en tête de cortège…de nouveaux réseaux se construisent.

Contre la dispersion organisée, intensifions ce processus et donnons-nous un autre calendrier.

Nous, secteurs en lutte et collectifs militants, appelons donc à manifester le 7 juin pour défendre ensemble la nécessité de généraliser un mot d’ordre : même Macron, même combat !

L’objectif est de donner la force de gagner aux secteurs en lutte et à ceux qui ne sont pas mobilisés de rejoindre le mouvement. Généralisons les luttes et préparons la grève générale !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}