FOOTSBEUL : pour une contre-attaque de rue

Ceci est un appel au Foot’Sbeul ! L’Euro est cette grande manif inversée où, après des mois à chanter ensemble « Tout le monde déteste la police », il faudrait répéter « Allez les Bleus » devant sa télé…
Jouons avec nos propres règles. Inventons des terrains hors des enclos habituels. Traçons des lignes de fracture sur les boulevards. Bloquons des avenues pour jouer l’attaque. Pratiquons dans les rues un foot sauvage et multiple.

-Mise à jour le 14 juillet (vidéo)
-Mise à jour le 15 juin pour un récit de la rencontre !
Mise à jour le 14 juillet :
  • Un retour vidéo de la journée du foot’sbeul du 15 juin dernier a été monté. Il a ensuite été diffusé par Gazette Debout :
Mise à jour le 15 juin :
  • 19h29 Après qu’un foot ait repris un moment à Père Lachaise, la BAC et quelques flics en uniforme sont venus mettre un coup de pression, gazeuse à la main, suite à quoi le rassemblement se disperse progressivement.
  • 19h15 Tout le monde a bougé à Père Lachaise, il commençait à y avoir trop de flics à Ménilmontant. Ça commence à jouer sur le boulevard de Ménilmontant, côté XIe arrondissement.
  • 18h35 Des habitants du quartier se sont joints à la partie. La police commence à surveiller ce qui se passe. Ça joue au croisement de Ménilmontant, bloquant le carrefour.
  • 18h05 Après avoir lancé un foot sauvage devant le métro Ménilmontant, une centaine de personnes continuent la partie sur le boulevard de Ménilmontant et bloquent la circulation.

C’est l’Euro, c’est la fête. Des foules, des drapeaux, des hymnes, tout un projet politique et publicitaire. Bien sûr, pendant l’Euro, le monde devient rond et les buts à atteindre ne sont plus le retrait d’une loi, la fin d’un État ou d’un monde. L’Euro est cette grande manif inversée où, après des mois à chanter ensemble « Tout le monde déteste la police », il faudrait répéter « Allez les Bleus » devant sa télé…

Ce qui est populaire dans le football, c’est tout sauf la compétition, cette balle unique, confisquée sur un terrain inaccessible. Alors, jouons avec nos propres règles. Inventons des terrains hors des enclos habituels. Traçons des lignes de fracture sur les boulevards. Bloquons des avenues pour jouer l’attaque. Pratiquons dans les rues un foot sauvage et multiple.

Ceci est un appel au FOOTSBEUL.
Chacun.e saura décider en équipe du moment et du lieu.

Pour Paris, commençons le mercredi 15 juin à 17h
au croisement de la rue de Ménilmontant et du boulevard de Ménilmontant.

Venez avec des ballons, mais aussi des chants, des banderoles,
des tracts, des idées à partager avec celles et ceux qui veulent jouer, et les autres.

Des partisan.e.s du hors-jeu.

Tract à télécharger et diffuser :

Mots-clefs : sport | football | manifestation | euro 2016
Localisation : 20e arrondissement

À lire également...