Bicentenaire de la naissance de Bakounine

Présentation du livre de Maurizio Antonioli
« Bakounine entre syndicalisme révolutionnaire et anarchisme »
publié aux Éditions Noir et rouge

  • Avec René Berthier et Frank Mintz.
  • Pot fraternel en fin d’après-midi.
  • Organisé avec les groupes Gaston Leval et Salvador Seguí de la Fédération anarchiste

« Bakounine entre syndicalisme révolutionnaire et anarchisme », de
Maurizio Antonioli, fut écrit à l’occasion du colloque international d’études
bakouniniennes qui célébrait le centenaire de la mort de Michel Bakounine.
L’événement eut lieu à Venise du 24 au 26 septembre 1976, à l’initiative
des Gruppi Anarchici Federati sous le patronage de l’Association culturelle
libertaire « A. et B. Carocari ».
Le texte de Maurizio Antonioli présente l’intérêt décisif d’aborder les
problèmes qui se posèrent aux militants qui se réclamaient, au début du
XXe siècle, de la postérité de l’AIT, de la Fédération jurassienne et du
révolutionnaire russe.
Maurizio Antonioli montre le rôle décisif que James Guillaume joua dans
cette réappropriation de l’héritage par les deux courants. En effet, dans un
premier temps, ils semblent d’accord pour souligner le fait que Bakounine
ait été un précurseur du syndicalisme révolutionnaire : il y a alors, dit
Maurizio Antonioli, « une continuité politique idéale entre Bakounine et
le syndicalisme ».
Peu à peu cependant, on voit qu’ils évoluent d’une manière qui va les
conduire à se confronter. Le syndicalisme révolutionnaire se trouve dans ce
que Maurizio Antonioli appelle une « logique d’absorption », assumant à
la fois la fonction d’organisation de masse et d’organisation spécifique. Il
est accusé d’avoir des tentations « impérialistes », selon l’expression de Marc
Pierrot, et les anarchistes vont reprocher au syndicalisme révolutionnaire
de ne laisser aucune place à l’organisation fondée sur un « idéal », c’est-à-dire
à l’organisation politique.

Maurizio Antonioli est professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’État
de Milan. Il est l’auteur de nombreux essais d’histoire syndicale et de l’anarchisme.

samedi 3 mai 2014 à 13h
Local EDMP
8 impasse Crozatier
(à la hauteur du 43 rue Crozatier)
Métro Reuilly Diderot ou Ledru Rolin

Mots-clefs : livre | histoire | anarchisme
Localisation : 12e arrondissement

À lire également...