[Radio] AG DU CLIP-P contre l’extension du travail aux heures de nuit et au dimanche

A l’heure où le gouvernement essaie de supprimer les heures supllémentaires, une mission de « Vive la sociale » reprenant certaines des interventions faites lors de l’assemblée générale des salarié-e-s du commerce parisien organisée le 8 septembre 2015 pour discuter de lutte contre l’extension du travail aux heures de nuit et au dimanche, autorisée par la loi Macron.

Émission de « Vive la sociale » reprenant certaines des interventions faites lors de l’assemblée générale des salarié-e-s du commerce parisien organisée le 8 septembre 2015 pour discuter de lutte contre l’extension du travail aux heures de nuit et au dimanche, autorisée par la loi Macron.

L’AG parisienne du CLIC-P :

Cette assemblée était convoquée par le Comité de liaison intersyndical du commerce de Paris, dit CLIC-P, où l’on retrouve l’ensemble des organisations syndicales du commerce parisien. Étaient notamment présents des salariés de la Fnac, du Printemps, des Galeries Lafayette, du BHV, du Carrousel du Louvre. Ces interventions synthétisent les arguments avancés pour lutter contre l’extension du travail aux heures de nuit et au dimanche, autorisée par la loi Macron finalement adoptée en juillet dernier. Elles montrent bien aussi les contradictions et les difficultés que les salariés du secteur du commerce ont à affronter. Dans ce débat d’AG, on observe une grande capacité à surmonter les obstacles à la lutte posés par le contexte de crise, où généralement les rapports de forces sont favorables au patronat, mais aussi la forte tension unitaire qui anime les syndicalistes du secteur, malgré tout ce que les patrons font pour monter les travailleurs des différentes enseignes les uns contre les autres.

Mots-clefs : sons - radios

À lire également...