Quelques raisons de refuser la fouille imposée pour la manifestation du 15 septembre.

Comme lors des manifestations du 23 juin et du 5 juillet, les autorités ont probablement décidé de transformer les manifestations en zoo de la contestation. La manifestation du 15 septembre n’échapera pas à cette sinistre règle. À nous de lutter contre ce dispositif, et en premier lieu, refuser la fouille imposée à l’entrée de la manif.

L’info circule désormais largement. La manif de rentrée du 15 septembre contre la loi travail et son monde n’en sera pas une. Au même titre que les dernières manifestations du début de l’été, les conditions sont les mêmes :
Le gouvernement reconduit les conditions inacceptables de manifestation :

- Les stations de métro Bastille, Fille du Calvaire, Saint Sébastien Froissart, Chemin vert seront fermées.

- Tous les accès à la place de la Bastille seront filtrés et les arrivant-es seront fouillé-es.

- Il ne sera pas possible d’accéder à la manifestation en cours de route (Tous les accès autres que la place seront interdits)

Nous ne pouvons accepter cela. Nous ne pouvons le faire parce que nous estimons qu’il s’agit là d’un piège grossier, destiné à faire en sorte que cela devienne la norme de chacun des cortège. Il s’agissait déjà d’un piège quand, en juin, la direction de la CGT a présenté comme une victoire le fait de pouvoir tourner en rond comme un poisson rouge dans un bocal autour de l’arsenal de Bastille. La confirmation de ce choix par l’État laisse transparaitre de plus en plus les vrais désirs de celui ci : une démocratie à la Poutine où le moindre rassemblement un tant soit peu subversif n’existe pas.

Lutter contre ce dispositif, ce n’est donc pas que lutter pour "le droit de manifester", c’est aussi lutter contre une societé future aux relents dictatoriaux.
Ainsi nous devons en premier lieu refuser la première honte de ce dispositif : l’humiliation de devoir se faire fouiller pour marcher dans la rue.

Nous appelons tout le monde à aller rejoindre le cortège place de la Bastille, mais nous appelons surtout les gens à refuser de se faire fouiller !
Imaginons plusieurs centaines de personnes ou plusieurs milliers, aux points de contrôles, qui refusent de rentrer dans le dispositif décidé par le ministère de l’Intérieur. Nous appelons donc une fois le refus de se faire fouiller signifié, à rester devant les grilles et les checkpoints policiers.

Ne nous laissons pas humilier, refusons les fouilles, manifestons en dehors des clous, faisons capoter leur dispositif !

Soyons ingouvernables et imprévisibles

Des manifestant-e-s contre la Loi Travail en colère !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net