Paris 20 : Cazeneuve et ses chiens policiers portent plainte contre Jo le Phénomène

La liberté d’expression marche toujours à fond en France.

Après les affaires Sniper en 2003, NTM en 1996, les flics ont lancée un cabale contre un nouveau rappeur : Jo le phénomène.

Jo le phénomène c’est un rappeur du quartier du quartier des amandiers dans le 20eme arrondissement, autrement appelé "La banane".
Le 17 aout, il a mis en ligne la vidéo Bavure, dénonçant les violences policières particulièrement récurrentes dans le quartier des amandiers (notamment au début de l’été ou les tensions ont été rudes entre les jeunes et les flics).

Visiblement cette vidéo n’a pas été appréciés par les syndicats policiers. Ceux ci s’en sont donné à coeur joie. Notamment le désormais célèbre syndicat d’extrême droite Alliance qui à publié un très beau visuel sur son site (payez vous des graphistes les branques).

Les passage incriminés sont les suivants :

"Les condés, c’est des petits cons qui méritent de se faire plomber", "Je pisse sur la justice et sur la mère du commissaire", "Il faut se défouler sur la flicaille". Telles sont les paroles que l’on peut notamment entendre dans les différents morceaux du rappeur Jo Le Pheno postés sur sa chaîne YouTube. Dans un communiqué publié ce mercredi 15 septembre, le SCSI-CFDT et Alternative CFDT dénoncent cette "haine anti-flic". Le syndicat de police a d’ailleurs déposé plainte ce matin au commissariat du 4e arrondissement de Paris contre le rappeur.

Rien de bien méchant donc. Après tout les flics n’ont que ce qu’ils méritent comme l’a dit Jo sur l’Express et la description d’un contrôle de routine

Le chanteur pointe aussi le "racisme" de certains membres des forces de l’ordre. "La dernière fois, un gamin de 11 ans est venu me voir. Il portait un t-shit "La Banane" (comme le rappeur dans son clip, ndlr) et des policiers lui ont demandé pourquoi. Il a dit : ’Parce que c’est le nom de mon quartier.’ Ils n’ont rien trouvé de mieux à lui répondre que : ’T’es sûr que ça te rappelle pas ton pays ?’ Il était choqué", raconte Jo Le Pheno, concluant : "C’est l’hôpital qui se fout de la charité."

En tout cas la propagande va loin puisque dans une vidéo publié sur BFM, le syndicaliste policier fait directement l’amalgame, traitant Jo de "délinquant" (sans nous prouver quoi que ce soit d’ailleurs) et faisant directement un amalgame avec Daesh. La fine fleur du syndicalisme raciste somme toute.

Nous sommes de ceux qui niquons la police !
https://www.facebook.com/Jolephenomene75/#

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net