Appel à tout•e•s les LGBT et associations à participer à la Marche du 19 mars pour la Justice et la Dignité

Le 19 mars sera une date nationale d’importance contre le racisme et les violences policières. Les communautés lgbt seront-elles présentes pour prouver leur solidarité, dans une perspective de construire enfin un front de lutte commun ? Énième appel, lancé par des lgbt racisé•e•s.

Les associations LGBT, les militant•e•s LGBT, et les LGBT en général - aussi queer soient-ils - doivent prendre leurs responsabilités !

Vous avez une responsabilité dans l’instrumentalisation des luttes lgbt (lesbiennes-gais-bis-trans) contre les minorités raciales de ce pays, et à plus forte raison arabo-musulmanes. Vous avez une responsabilité dans l’exclusion systématique des minorités raciales de vos lieux de pouvoir et de façon plus large de vos communautés. Vous avez une responsabilité dans l’invisibilisation des luttes spécifiques de vos pairs racisés, comme l’expulsion des sans-papiers, qui ne se réduit pas à celle des lgbt/malades mais de toutes et tous celleux qui le demandent. Vous avez une responsabilité – sinon par votre participation – par votre immobilisme, votre attentisme, votre complaisance.

Aujourd’hui, signer l’appel de la Marche du 19 Mars ne suffit pas !

Ce qu’il faut c’est organiser un ralliement historique et puissant avec les personnes migrantes, issues de l’immigration postcoloniale, et des quartiers populaires. Pour cela, nous invitons chaque association, collectif, bar, soirée, chaque militant•e et chaque individu de bonne volonté à :

  • Relayer ce présent Appel*
  • Partager l’appel des familles de victimes autour de soi et sur ses réseaux pour que le plus de personnes possible prenne date pour le 19 mars (+ d’infos en bas)
  • Participer aux tractages et aux affichages (se renseigner auprès des organisateur-ices pour s’en fournir)
  • Diffuser ET PRIVILÉGIER les informations et le travail des militant•e•s antiracistes et des premier•e•s concerné•e•s à propos du racisme ou des violences policières.
  • Fédérer autour de vous le plus de lgbt et allié•e•s possible pour participer en masse à cette marche, pour rompre avec l’agenda électoral et clamer qu’une autre société est possible, qui ne soit ni raciste, ni sexiste, ni capitaliste, et qui soit pour tou•te•s sans exploitation ni oppression.
  • Entamer une réflexion sur les formes que pourra prendre votre soutien jusqu’au 19 mars, le jour-même et après, pour construire des alliances réelles et respectueuses des revendications des premier•e•s concerné•e•s et des personnes les plus marginalisées.

L’histoire des luttes lgbt, comme toutes les luttes des minorités, est celle de la confrontation avec l’Etat et ses institutions, dont l’intermédiaire premier et le plus coercitif est la police !

Stonewall était une émeute policière : aujourd’hui, le FLAG (syndicat de policiers gais et lesbiennes) défile pendant la Marche des Fiertés : C’est une Honte ! Ce sont ces mêmes policiers qui humilient, mutilent et tuent dans les quartiers. Pendant ce temps au Canada, Black Lives Matter fait virer le cortège de police de la Pride de Toronto. De même, l’Office du tourisme de Tel Aviv se pavane pendant cette marche avec un progressisme de façade, voulant laver en rose le sang des innocents qu’Israel fait couler en Palestine : C’est une Honte ! Vous crachez sur les victimes et sur les peuples solidaires des palestiniens en France – c’est-à-dire arabes pour la plupart – en plus de participer à la propagande sioniste. Honte ! également aux politicien•ne•s et à leurs cautions gay qui usurpent une image gay-friendly le temps d’une promenade tout en inspirant et soutenant le reste de l’année le pire des attaques ultra-libérales, sécuritaires, islamophobes, etc. Car chacun sait que tous les lgbt sont des pédés gaulois friqués qui vont faire leurs courses au BHV du Marais…

Le sexisme, l’homophobie, la transphobie, le machisme des forces de l’ordre sont légion, les témoignages s’accumulant ne finissent pas de le prouver. Nos ennemis sont les mêmes !

Depuis la loi sur la pénalisation des clients, le gouvernement lâche les mêmes flics pour chasser dans les rues nos camarades travailleur•ses du sexe – dégradant davantage leurs conditions de vie et de travail – que contre les migrant•e•s dont l’accueil en France est toujours plus criminel. Bref, la question des violences policières est primordiale, et celles et ceux qui refusent de la voir, de la considérer comme un tout (c’est-à-dire comme un système), ou qui la minimisent, ce ne sont pas des opinions qu’ils défendent – les faits sont là pour les contredire – mais bien des PRIVILÈGES. Il est plus que temps de rompre nos alliances politiques avec ces personnes racistes, assimilationnistes et bourgeoises, à commencer par l’Inter-LGBT, pour construire enfin un mouvement lgbti qui soit véritablement radical, inclusif et combattif. Et c’est du côté des minorités raciales – contre lesquelles s’organisent Hogra et populisme crasse – que nous pourrons le concrétiser.

Les LGBT racisé•e•s ne vous ont pas attendu, ielles sont nombreux-ses à participer aux luttes antiracistes et des quartiers populaires, ÇA LES CONCERNE !

Le ralliement effectif des lgbt blanc•he•s (et des blanc•he•s en général) pourra créer des possibilités politiques inédites et ambitieuses face à la Bête Immonde qui grandit chaque jour et qui n’épargnera ni les noirs et arabes de service, ni les lgbt collabos nostalgiques du triangle rose.

LE 19 MARS, LES ABSENT•E•S SERONT NOS ENNEMI•E•S !

— des lgbt racisé•e•s, en colère et conscient•e•s de l’urgence de la situation.
victorlesoive@protonmail.com

P.-S.

*Si vos chapelles vous en empêchent, n’hésitez pas à en reprendre les idées pour les diffuser à votre sauce.

Infos :

➜ Prochain RDV le 4 mars à Paris, pour un grand meeting des familles à la Bourse du Travail : https://blogs.mediapart.fr/marche19mars/blog/210217/grand-meeting-des-familles-contre-les-violences-policieres-le-4-mars-paris
➜ Plusieurs marches et événements de soutien s’organisent actuellement dans toute la France.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}