Souvenirs enfantins et tentative d’histoire du Front populaire

Le 17 juin 2016, à la BAM, Christian Pataud nous a fait un exposé sur le Front Populaire. Il nous raconte l’histoire du Front populaire et ses souvenirs d’enfant de 10 ans.

Le Front Populaire. Exposé par C. Pataud, témoin des événements.

En 1936, Christian avait 10 ans et vivait à Saint-Léonard de Noblat dans le Limousin.
Au cours de la conférence et des échanges avec son auditoire, il nous raconte l’histoire du Front populaire (le contexte et les événements au jour le jour), ses souvenirs d’enfant, les alliances politiques de la "gauche", le stalinisme, le Front populaire espagnole, les luttes et la vie ouvrière et paysanne dans le Limousin du début du XXème siècle (grève de 1905, l’organisation en coopérative, les métiers et les gestes quotidiens), le rapport aux médias et à la police.

Une enfance pendant le front populaire
Christian commence par relater les faits historiques, les causes, les conséquences et tout le tintouin pour finalement nous narrer, au jour le jour, les événements de mai et juin 1936. Enfin, il nous apporte son témoignage d’enfant sur ces journées exaltantes.


Suite aux questions du public, Christian nous parle de différentes choses.

A propos des coopératives
JPEG - 6.8 Mo
Les radicaux, les socialistes, les communistes. Du Front Populaire à Pétain.
Presse, radio et coopérative
De la presse, de la radio, des coopératives à nouveau, et quelques digressions sur la religion stalinienne, la mie de pain, les grèves de 1905 à Limoges, un camp d’internement et son attaque par les résistants (dont Christian), la présence des miliciens et des occupants allemands à Limoges (1940-1944).
  • Il cite Anne Steiner à propos des grèves à l’Usine “Haviland” en 1905 à Limoges : STEINER Anne, Le temps des révoltes, Paris, L’Échappée, 2015, et plus précisément le chapitre 1, "Noir printemps (Limoges, 1905)", pp 16-31.
A propos du Front populaire espagnol
Du Fronte Popular, Front Populaire : sur les brigades internationales, les manipulations staliniennes, André Marty, Valentin Gonzalez, dit El Campesino,commandant de la 46eme brigade internationale.
  • Christian évoque son livre : GONZALEZ Valentin, Jusqu’à la mort : Mémoires, Paris, Albin Michel, 1978.
De Pétain de la première à la seconde guerre mondiale
De Pétain pacifiste ou de l’amnésie de la France profonde. Des familles nombreuses ou de la démographie comme réservoir à massacres.
De la vie, du rapport au collectif et des grèves dans la "France profonde" (1905-1936) : paysans, ouvriers et artisans.
Partie 1 : Des métayers, des propriétaires terriens


De la vie, du rapport au collectif et des grèves dans la "France profonde" (1905-1936) : paysans, ouvriers et artisans.
Partie 2 : Des métiers, des gestes, des mesures. Christian évoque un roman de CHAULANGES Martial, La terre des autres (3 tomes).


Les rapports avec les forces de l’ordre
Il finit en dressant un bilan de son xxe siècle et en appelle à la révolution.

Source : Le site de la Bibliothèque Associative de Malakoff

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net