Rassemblement le jour de la fête de la musique 21 juin 2013 en solidarité avec les taulard-es

Il s’agit de vous faire partager quelques photos du 21 juin 2013 Place de Sein Paris 14 ème et penser un autre 21 juin pour les taulard es. Eux aussi ont droit à un jour de fête surtout que les détenu e s athées ont vraiment peu de jours pour oublier un tant soit peu l’enfermement par rapport aux personnes croyantes.

Lors d’un rassemblement le 21 juin 2013- Place de Sein à Paris 14eme, nous nous sommes rassemblé e s en soutien aux détenu e s de la prison de la Santé et des autres prisonnier e s. Environ une centaine de personnes était présente tout au long de la soirée. Tout autour de cette minuscule place avait été installé une séries d’affichettes plutôt comiques contre toute intrusion policière visant à dénoncer l’absurdité de la société dans laquelle on vit.

Un Sound System a égayé nos idées de rancune sauvage envers cette justice bien trop huilée pour emprisonner des personnes comme — par hasard — issues des quartiers populaires ou provenant d’autres continents que l’Europe pour des faits délictueux soi-disant nuisibles au bon fonctionnement de la société.

En espérant que le son a atteint les cellules de la prison de la Santé et que les détenu e s aient pu aussi profiter de cette fête et du son envoyés de l’extérieur.
Nul n’est à l’abri de la fête !
La fête de la Musique institutionnalisée, qui fait la gloire de la France, sera -peut-être un jour- férié. Quel mépris pour les personnes athées que l’institution pénitentiaire permette les fêtes religieuses quelle qu’elles soient et ne laisse même pas un soupçon d’ivresse musicale aux détenu es au travers des murs de cette fête . La place de Sein est bien trop éloignée de la Santé pour qu’ils/elles aient pu écouter la musique.
La fête telle qu’elle est institutionnalisée et mondialisée à la gloire de la France devrait aussi profiter aux détenu e s et leurs proches même s’ils/ elles ne sont plus considéré e s comme des citoyen nes.
Pourquoi des groupes de musique ne se constituent pas dans les prisons avec des jours der répétition et ce 21 juin deviendrait aussi pour les détenu es un jour faste en se produisant le 21 juin devant leurs co détenu es.?
Certainement les sons stridents d’une alarme, d’un sifflet ou encore le bruit des clés s’enclenchant dans les serrures est-il plus apaisant ?
Cela contribuerait certainement à calmer les ardeurs d’évasions des détenu e s dans un processus d’ivresse inoffensive que de se produire musicalement devant leurs codétenu e s. Les curés, les imams et les rabbins et je ne sais quel prédicateur ont bien le droit à contribuer à la paix dans les esprits des personnes incarcérées et ce régulièrement alors pourquoi ne se formeraient- il pas des groupes de musique en taule et ils pourraient jouer tout comme les curés ou autres prédicateurs font leurs messes et tous les 21 juin ce deviendrait aussi un jour de fête pour les taulard e s grâce aux répétions des groupe tout aux long de l’année.

Pourtant l’acte de se réapproprier un instrument d’une manière individuelle et de répéter collectivement aura pour conséquence que le/la détenu e prendra du plaisir et ce n’est pas le but de la prison Son but est de te rendre féroce et de te déshumaniser et comme la musique adoucit les mœurs, il serait étonnant que de telles expériences sur de longue durées et sur plusieurs prisons soient mises en pratique. Ce serait nier les fondements même de l’incarcération.

JPEG - 1.7 Mo
JPEG - 1.4 Mo
JPEG - 1.2 Mo
JPEG - 1.1 Mo
JPEG - 55.3 ko





P.-S.

Organisons un rassemblement pour la fête de la musique devant toute les taules et que le son leur parvienne
A bon entendeur // entendeuse
Salute
ETmélomaniak

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net