Porte de la Chapelle : « ce soir on ne dort pas »

Lundi 26 juin au soir il y a eu un mouvement de protestation de Migrants à porte de la chapelle. Les migrants ont commencé par déverser et jeter les poubelles sur la route pour dénoncer l’ état de saleté du campement. Les choses ont ensuite pris une tournure plus politique.

Lundi 26 juin au soir il y a eu un mouvement de protestation de Migrants à porte de la chapelle.
Les migrants ont commencé par déverser et jeter les poubelles sur la route pour dénoncer l’état de saleté du campement.
Les choses ont ensuite pris une tournure plus politique. Quand on est arrivé, les migrants manifestaient contre les violences policières (no police ! ) et pour la liberté de circulation (UK !).

La présence policière était assez faible au début. Les humanitaires étaient là pour raisonner les migrants et jouer de fait aux gentils flics. Ça n’a pas vraiment marché. Ils leur ont même proposé de la bouffe, ce à quoi les migrants ont répondu : « la la ! UK ! ».
Ils ont ensuite voulu faire un sit-in sur la chaussée, la police les a alors repoussés sur un trottoir, permettant ainsi le nettoyage de la route. Mais les migrants étaient déterminés. Très vite la nasse mise en place par les flics a été percée et malgré le gazage, des poubelles ont à nouveau été jetées sur la chaussée.

Il y avait à vrai dire une ambiance presque festive, les migrants semblaient contents de mettre le boxon et de se faire entendre. Bref de se mettre debout. Ils se sont moqués des flics en les alpaguant et en leur faisant des grimaces.
Ça a duré une bonne partie de la nuit, régulièrement ils chantaient « Aujourd’hui petite manifestation, demain grande », et disaient « ce soir on dort pas ». Un monsieur irakien a été arrêté et l’on reste sans nouvelles de lui.

On a relevé la présence de « voisins vigilants » qui ont filmé. Donc, il risque d’y avoir de leur côté des réactions. ..

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}