Un commandant de CRS tête de liste FN à Paris (20e arrondissement)

« Le commandant de CRS, c’est Didier Chabaillé, et celui qui se présente aux élections, c’est Jean-Louis » [1].

Peu importe le prénom, Didier/Jean-Louis Chabaillé est officiellement tête de liste Front National - Rassemblement Bleu Marine du 20e arrondissement parisien [2].

Le parcours de ce quinquagénaire détonne car il a su monter très haut dans la hiérarchie policière. En effet, devenu commandant de la partie « maintien et rétablissement de l’ordre » de la CRS n°4 (Lagny/Pomponne) en 2002 [3], il est nommé chef de groupe technique de la Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité en 2008 par l’ancienne ministre de l’Intérieur, Michelle Alliot-Marie [4]. Après 7 années de « loyaux services » au sein du commandement de la CRS n°4, il quitte son poste en 2009. Sa carrière n’est pas terminée pour autant, puisqu’il dirige actuellement une autre des huit compagnies d’Île de France.

Dans l’interview accordée pour le magazine le75020.fr, Chabaillé dit craindre les « antifas [...] groupuscules violents » également désignés comme « des loustics qui viendraient défoncer des boites aux lettres, casser des trucs ». Tout en affirmant son amour pour les frontières et son rejet de la société multiculturelle, notre commandant CRS se justifie en parlant de « guerre civile à certains endroits ».

Naturellement, son programme s’axe sur « la sécurité pour tous, une priorité absolue » [5] et pour cela il propose d’armer la police municipale, élargir le concept de « Voisins Vigilants » ou encore classer la porte de Montreuil en Zone de Sécurité Prioritaire (projet soutenu par la maire sortante socialiste Frédérique Calandra au passage) mais également l’étendre au quartier Saint-Blaise.

Pour les intéressé-e-s, son activité sur les réseaux sociaux en dit long sur ses idées !

Mots-clefs : CRS | Front National
Localisation : 20e arrondissement

À lire également...