Toi toi mon toit... ou comment pourrir les opérateurs de téléphonie mobile à moindres frais

À chaque antenne son coup de pince. Petit récit énervé du sabotage d’une énième antenne relais GSM sur un immeuble de logements publics du 19e.

JPEG - 65 ko

C’est l’histoire d’un immeuble d’habitation détenu par Paris Habitat 19e, et qui laisse tranquillou installer les antennes relais des opérateurs de téléphonie sur le toit. Et c’est aussi l’histoire d’un groupe d’action qui a décidé que la prochaine, on la taquinerait. Bien sûr, l’amicale des locataires a organisé une petite campagne d’information et d’opposition à cette énième installation, comme en témoignent les affichettes dans la rue ; où quand le citoyennisme agit avec son efficacité légendaire à coup de pétitions. Circuler il n’y a rien à voir, l’antenne est posée, tout le monde rentre chez soi. Ce n’est pas faute d’avoir essayé le carnage graphique sur les murs et trottoirs alentours. Peut-être une mauvaise stratégie de saloper le quartier à coup de slogans peints. Mais cette méthode nous tient quand même à cœur, histoire de montrer qu’on est partout et qu’on en a gros sur la patate. On aura sûrement perdu quelques soutiens sur ce coup-là. Tant pis, on se devait de prévenir.

Donc pour continuer, rentabilité du parc immobilier oblige, ces pauvres merdes gestionnaires de chez Paris Habitat lèchent le cul des opérateurs et ignorent les locataires. Classique exemple de la gestion de nos vies par ceux mandaté(e)s pour « gérer. » Alors, clopin-clopant, on a tout simplement décidé de sectionner le câble coaxial qui permet à l’antenne de réceptionner et d’émettre son flux d’info. Et qui l’eut crut, c’est un jeu d’enfant. Parce qu’il se trouve que les installateurs doivent placer sur le câble, à intervalle régulier, une gaine sur laquelle est fixée une plaque contenant le nom de l’opérateur et les paramètres de l’antenne (voir photo) ; au passage merci pour ce bel exposé décrivant le fonctionnement des antennes relais, et qui permet donc de savoir où attaquer. Et puis comme c’est dans la cave que le câble court pour ensuite se relier à la BTS du coin (Belle cible au passage ^^), on peut faire nos petites affaires bien en scred.

Ok on sait bien que seul, c’est un geste vain, une friponnerie de sale gosse. Et puis ça n’empêche pas l’antenne d’émettre des ondes, quand bien même elle ne transporte plus aucune info. Mais si ça pouvait se propager, ça pourrait devenir cool politiquement, oui oui. Allez, a minima, ça fera bien chier les opérateurs, et ça c’est déjà amusant compte tenu des 5 minutes que ça nous a pris. Alors les amis, comme c’est simplissime et sans risque (le câble coaxial n’est pas le câble d’alimentation électrique de l’antenne) on vous invite à en faire de même partout où une nouvelle antenne s’implante. À chaque antenne son coup de pince. Et que ceux qui ont peur qu’on finisse par ne plus capter avec son gros téléphone, ce jour-là, on vous le promet, la reprise en main et l’autogestion de nos vies fera passer pour archaïque la croyance que d’être joignable partout en tout temps est bénéfique pour l’Homme, que la suppression des distances dans le lien social est pour le bien de tous : connecting people mes fesses :p

Allez, à la prochaine !

Boxon Noir

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}