En Continu

jeudi 8 décembre

À lire ailleurs

Après un « refus d’obtempérer », un jeune homme condamné à deux ans d’emprisonnement

Le 13 octobre dernier, la presse lyonnaise se faisait l’écho d’un nouveau « refus d’obtempérer » quai de Bondy. Derrière des titres sensationnalistes se trame une histoire banale faite d’une tentative d’échapper à la flicaille et d’années de prison distribuées sans sourciller par des magistrats aux ordres. Récit du procès du conducteur. Article publié sur Rebellyon

mercredi 7 décembre

mardi 6 décembre

lundi 5 décembre

dimanche 4 décembre

Analyse et réflexion

Lecture enthousiaste de la Joie armée Noire, ce que l’article invite à penser

Les Stiffs, s'ils ignorent les partitions de genre, c'est parce ce qu'ils mènent une sous-vie de trimardeurs, été comme hiver. Déréliction subie. Toutes couleurs confondues, ils sont d'Afrique, du Métro La Chapelle, de Birmanie ou du Loaos, ils sont de partout et finissent nulle-part. ils font la manche, se détruisent à petits feux, ils crèvent de faim et leur voix n'est aujourd'hui portée par personne, aucune groupalité réelle ne remarque ces « invisibles » du champ social. L'État les préfère inexistants. Ils encombrent les rues, ils connaissent l'écroulement et personne n'a jamais pris le temps d'observer ce que tente de dire leur regard. Qui donc les aide à se relever ? Bien peu, en vérité. Voilà un autre élément discursif qui peut servir de motif pour détruire les avenues du Second Empire. Right Now.

À lire ailleurs

Le juge, le flic et le médecin

Systématiquement, les prisonnier·e·s racontent des cas de violences médicales, de refus de soin, et d’enfermement de personnes malades. La santé en CRA est souvent un enjeu de lutte, comme dans des grèves de la faim collectives pour obtenir des soins. Face au risque d’expulsion, des prisonnier·e·s en arrivent à des pratiques telles que l’automutilation. Dans ce texte il n’est pas question de réclamer de meilleures conditions d’enfermement : la privation de liberté n’est pas et ne sera jamais compatible avec une bonne santé. La dégradation de l’état de santé physique et mentale en CRA est un outil de l’État pour réprimer les personnes étrangères. À partir de ces histoires, on propose ici quelques réflexions au sujet de la santé dans les CRA.

Infos locales

« On est plus fortes ensemble que seules » les luttes quotidiennes au Mesnil Amelot racontées par celles qui les mènent

Nous relayons le témoignage d’une femme enfermée au CRA du Mesnil Amelot, qui livre le quotidien dans le centre et les résistances qu’elle et ses co-détenues ont mises en place. C’est une lutte de tous les jours pour faire respecter ses droits : avoir accès aux produits d’hygiène, pouvoir garder la nourriture amenée par des proches au parloir, pouvoir se maquiller à la fouille. C’est créer le rapport de force nécessaire pour bousculer les petits abus de pouvoir des flics, gueuler quand on te refuse même les besoins les plus basiques. Et puis c’est pouvoir garder un contrôle sur son corps, dans cet endroit dégueu pas épargné par le patriarcat que sont les centres de rétention administrative.

samedi 3 décembre

Mémoire

Un journal militant anti-carcéral : le comité d’Action des Prisonniers (CAP) de 1972 à 1980

Créé par d'anciens détenus, dont Serge Livrozet, Claude Vaudez, Michel Boraley, le C.A.P (Comité d'Action des Prisonniers), est une association lancée fin novembre 1972 qui publie un journal mensuel avec textes d'analyse, informations sur les prisons et lettres de prisonniers. Il y aura 67 numéros jusqu'en 1980.

vendredi 2 décembre

À lire ailleurs

Elon Musk bannit CrimethInc. de Twitter à l’instigation d’un troll d’extrême droite

Le 25 novembre, à la demande d’un troll d’extrême droite, Elon Musk a suspendu le compte Twitter @crimethinc. L’objectif de Musk en acquérant Twitter n’avait rien à voir avec la « liberté d’expression » - il s’agissait d’une démarche partisane visant à faire taire l’opposition tout en ouvrant un boulevard à l’extrême droite. Cela met en évidence les dangers de dépendre des plateformes de médias sociaux appartenant aux grandes entreprises. Article repris de MIA

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 633 |