Soirée de soutien à Vincenzo Vecchi

Nouveau rassemblement à République le mercredi 23 octobre 2019.

  • Vicenzo Vecchi enfin libre !

    "Vincenzo Vecchi, condamné à de la prison en Italie pour avoir manifesté, et menacé d’extradition, est libre.

    Vincenzo Vecchi était la cible d’un mandat d’arrêt européen, pourtant réservé à la grande criminalité et au terrorisme, alors que son seul « délit » est d’avoir participé à une manifestation altermondialiste. La justice française vient de lui rendre la liberté."
    Plus d’info sur le site de Bastamag

  • Rassemblement de soutien mercredi soir !

    Vincenzo est toujours en prison. L’audience qui va décider de son sort aura lieu le 24 octobre au tribunal de Rennes.
    Rassemblement à République mercredi soir à 19h !

Projection-discussion en soutien à Vincenzo Vecchi, en prison depuis mi aout, le 21 octobre au CICP, 21 ter, rue Voltaire, Paris 11.

Projection du documentaire Black block :

En juillet 2001, le sommet du G8 touche à sa fin, la grande presse et les politiciens sont partis. La police avait réprimé très violemment les manifestations du contre-sommet, faisant de nombreux blessés et assassinant un jeune militant italien, Carlo Giuliani. C’est alors que 300 policiers antiémeutes ont pris d’assaut l’école Diaz où étaient venus se protéger et se reposer de nombreux manifestants.
À la recherche de membres du black bloc, ils ont trouvé là des jeunes militants, principalement des étudiants, des adolescents et des journalistes venus de toute l’Europe contre lesquels ils se sont déchaînés frénétiquement, frappant indifféremment jeunes et vieux, hommes et femmes. Les personnes gravement blessées, transportées d’abord à l’hôpital, ont ensuite été très vite emmenées au centre de détention de Bolzaneto, où elles ont été soumises à de nouveaux sévices. Dans ce documentaire, Lena et Niels (Hambourg), Chabi (Saragosse), Mina (Paris), Dan (Londres), Michael (Nice) et Muli (Berlin), décrivent à Carlo A. Bachschmidt, chef du secrétariat du Forum juridique de Gênes les raisons qui les ont amenés à participer à ce contre-sommet, les violences subies et la terreur qu’elles ont suscitée sur le moment, et longtemps après leur retour chez eux. Leur vie en a été transformée sans pour autant éteindre leur révolte. Plusieurs d’entre eux ont choisi de revenir à Gênes pour témoigner au procès de policiers responsables de ces exactions. Procès dont l’issue a été qualifiée par Amnesty International de « suspension la plus grave des droits humains dans un pays occidental depuis la Seconde Guerre mondiale ».
« Beaucoup de choses se sont passées dans ma vie, et Gênes a été une expérience tellement forte, tellement intense, qui m’a profondément marqué, et s’il y a une chose que la police n’a pas réussi à obtenir, c’est de me faire tout lâcher. On peut dire qu’ils ont obtenu le contraire. Je ne peux et ne veux me retirer et mener une vie bourgeoise. Je n’en ai aucune envie. » (Muli)

En soutien à Vincenzo Vecchi :

Condamné par la justice italienne à 12,5 ans de prison pour avoir participé en 2001 au contre-sommet du G8 à Gênes et à 4 ans pour avoir été en 2006 à un rassemblement s’opposant à la tenue d’une manifestation fasciste à Milan. Ceci en application d’une législation inique promulguée en 1926 sous le régime fasciste de Mussolini, qui, en se basant sur la notion de « concours moral », permet de condamner lourdement la seule présence à une manifestation pour « saccages et dévastation » sans autre preuve matérielle. Autrement dit, uniquement pour avoir manifesté et exprimé ses idées. Arrêté le 8 août en Bretagne en application de deux mandats d’arrêt européens (MAE), il reste détenu en attendant que la cour d’appel de Rennes ait statué sur la validité de ces mandats qui se sont avérés plus que douteux et décide en fonction de le remettre ou non à la justice italienne.
Les comités de soutien se sont multipliés en France et en Italie. Une pétition en cours a déjà recueilli plus de 6 000 signatures.

Pour vous informer et participer à son soutien :

Venez à la projection le LUNDI 21 OCTOBRE au CICP à 19h

21 ter, rue Voltaire, 75011 Paris
www.comite-soutien-vincenzo.org ou sur Facebook : @soutienvincenzo

Adresses de contact :

Comité national : comite.soutien.vincenzo@gmail.com
Comité de Paris : soutienvincenzoparis@gmail.com

Localisation : 11e arrondissement

À lire également...