Soirée de solidarité avec le Congreso Nacional Indigena (CNI) du Mexique

Soirée de solidarité avec le Congrès National Indigène et le Conseil Indigène de Gouvernement au Mexique avec discussion, projection, et concert de la rappeuse Xicana : ALAS

JPEG - 440.3 ko

Vendredi 13 octobre 2017 - à partir de 19h
au 33 rue des Vignoles, Pais 20e

Lieu déclaré « Aguascalientes » zapatiste en 1995 par Amado Avendaño Figueroa, ex-Gouverneur du Chiapas en rébellion

Métro Buzenval ou Avron

  • Mots de bienvenue par le secrétariat international de la cnt ; projection d’une courte vidéo retraçant l’histoire du Congreso Nacional Indigena (CNI) - sous-titrée en français ;
  • Discussion sur la situation au Mexique par le Comité de solidarité
    avec les peuples du chiapas en lutte (CSCL) et le Collectif paris ayotzinapa ;
  • Interventions des représentants indigènes « protecteurs/protectrices de l’eau », invité.e.s par le csia-nitassinan :

Cannupa Hanska Luger (activiste et artiste sioux-lakota, originaire de Standing Rock qui à participé à la lutte contre l’oléoduc DAPL dans le Nord Dakota),

Kanahus Manuel (militante Secwepemc et Ktunaxa de Colombie-Britannique au Canada luttant notamment contre l’extension d’un oléoduc au Canada, le Kinder Morgan - Trans Mountain Pipeline et une des coordinatrices de campagne décoloniale contre les célébrations du 150e anniversaire de la création de la Confédération canadienne.
Kanahus vient d’être relaxée le 3 octobre 2017 toutes les charges qui pesaient sur elle après son arrestation dans le Nord Dakota dans le combat contre DAPL. Elle s’inspire de l’organisation des communautés zapatistes en résistance et a déjà été reçue par la commandance de l’EZLN),

ALAS (rappeuse et activiste Xicana, vivant sur le territoire Chumash occupé en Californie. Elle milite notamment pour le droit des migrants qui franchissent la frontière américano-mexicaine et contre le mur raciste de Trump. C’est une proche de la rappeuse autochtone zapotèque et activiste féministe mexicaine Mare Advertencia Lirika, adhérente à la Sixième déclaration de a forêt Locandone)

Yanuwana tapoka - Christophe Pierre – (Kali’na, représentant de Jeunesse Autochtone de Guyane, en lutte actuellement contre le méga-projet minier de La Montagne d’Or, projet mortifère soutenu par le président Emmanuel Macron. Jeunesse Autochtone de Guyane fait référence aux zapatistes dans leur combat en masquant leurs visages en action avec un paliacate rouge, couleur rebelle de la lutte et de la résistance) ;

  • Exposition des gravures des peuples indigènes du mexique « memoria de los pueblos » et d’oeuvres réalisées dans les campements de résistance contre l’oléoduc dapl à standing rock
  • Tombola au profit du CNI et vente de TAMALES
  • Concert de la rappeuse Xicana : ALAS

_Entrée prix libre_

_Organisé par le CSPCL, le CSIA-Nitassinan, le Collectif
Paris-Ayotzinapa et le Secrétariat international de la CNT

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}