Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de José Peirats

Une histoire de la CNT des années 1930 ; regroupant, à certains moment de son histoire, plus d’un million et demi d’adhérents. Ce livre revient sur ses origines, montrant ainsi le profond enracinement de l’anarchisme dans le prolétariat espagnol et analyse son rôle dans le processus révolutionnaire et la guerre contre le fascisme de la période 1936-1939.

Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de José Peirats

Discussion de 14 h 30 - 17 h 30

Le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de José Peirats est paru et il apporte des documents peu connus, comme le bilan des quatre ministres anarchosyndicalistes et par ricochet, la position procapitaliste du gouvernement républicain avec un Premier ministre qui se considérait comme socialiste (Largo Caballero) et des ministres communistes se disant révolutionnaires (Jesús Hernández et Vicente Uribe).

Les événements de mai 1937 à Barcelone et la position étrange des partis républicains catalans alliés au Parti communiste, l’intervention militaire autorisée par le gouvernement d’une division communiste pour tenter d’éliminer l’autogestion des paysans socialistes, anarchosyndicalistes et sans étiquette posent le problème des alliances durant un moment révolutionnaire.

Les contradictions internes du mouvement anarchosyndicaliste espagnol, les violentes oppositions publiques au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol et sa centrale syndicale l’UGT montrent la difficulté de maintenir des rapports « socialistes » entre camarades d’une même tendance.

Note

Adresse : Editions Noir et Rouge
EDMP, 8, impasse Crozatier
75012 Paris
Métro Faidherbe-Chaligny (LIGNE 8)

Localisation : 12e arrondissement

À lire également...