Projection-débat sur la lutte des classes et l’anti-impérialisme, à Tolbiac

Le 27 mars, projection d’un film sur une grève de cheminots précurseuse de la décolonisation en 1947 au Sénégal, « Les pirogues des hautes terres », suivi d’un débat sur les guerres impérialistes actuelles en Afrique.

Nous ne sommes pas des esclaves !

Du gros livre enténébré de l’impérialisme français, Olivier Langlois a tiré cet événement occulté de l’histoire de l’Afrique occidentale française : la grande grève des cheminots sénégalais de l’hiver 1947-1948, qui revendiquait un travail égal pour un salaire égal à celui des Français de métropole. Leur mouvement durera plus de cinq mois et malgré les intimidations, la violence sournoise, le racisme latent, les grévistes, qui tenaient entre leurs mains la vie économique d’un quart du continent, ils n’ont pas cédé !

Un film historique anticolonialiste : l’histoire d’un mouvement social de grande ampleur particulièrement méconnu en France, qui deviendra ensuite, par nécessité, sous le coup de l’évidence, une revendication politique, celle de la libération d’un peuple du joug colonial français.

Bande-annonce :

La projection sera suivie d’un débat l’impérialisme français actuel en Afrique à l’heure des guerres coloniales du Mali et de la Centrafique .

Le jeudi 27 mars 2014 à 18h30 amphi H, à l’université Tolbiac, 90, rue de Tolbiac.
Arrêt Olympiades sur la ligne 14, dans le cadre d’Ojectif contre-attaque, le ciné débat de Solidaires étudiant-e-s Paris I,

Localisation : 13e arrondissement

À lire également...