Procès des migrants tchadiens, solidarité avec les expulsés du Transfo le 3 juin 2019

Solidarité avec les migrants tchadiens qui passent en procès le mercredi 23 octobre à Bobigny, suite à l’expulsion du Transfo le 3 juin dernier.

Le 1er juin 2019, nous avons essayé d’occuper l’ancien squat du Transfo, au 57, avenue de la République à Bagnolet. Il était vide depuis 5 ans, il est toujours vide depuis. Deux jours après, la police et les gendarmes mobiles sont venus nous expulser et ont utilisé la force contre nous. L’État français utilise la police et l’armée contre les pauvres en France, mais aussi partout dans le monde. Ils nous ont tabassés, torturés, humiliés devant tout le monde pendant l’expulsion et placés en garde à vue. En nous frappant, un commissaire s’est cassé un doigt et son chauffeur a cassé son pied. Ils nous accusent de les avoir tapés. Suite à cela, trois personnes passent en procès le 23 octobre au TGI de Bobigny à 13h.

On vous invite toutes et tous à venir nous soutenir dans la 18e chambre.
Nous sommes un collectif de jeunes Tchadiens qui galèrent dans la rue, on a essayé d’occuper plusieurs bâtiments pour se loger et à chaque fois la police intervient pour nous expulser et nous tabasser. Même dans la rue, nous sommes harcelés par la police et les gendarmes.

Soyons nombreux lors des prochaines ouvertures !

Localisation : Bobigny

À lire également...