Piquet de grève commun : salarié.e.s de la BSB et non-titulaires de l’université Paris 3

Des nouvelles des grèvistes de la BSB et un appel à aller les soutenir sur le piquet devant la bibliothèque.

En grève tous les samedis depuis le 5 décembre et après une semaine de grève, les MOET en lutte de la BSB mèneront une journée de mobilisation avec les permanent.e.s de la bibliothèque, qui dépend de Paris 3, le mardi 2 février, jour où se tiendra un Comité Technique à l’Université. Au piquet seront aussi présent.e.s des non-titulaires de Paris 3 qui ont entamé un mouvement de grève la semaine dernière, et dont les revendications sont présentées ici : https://universiteouverte.org/2021/01/28/greve-feministe-des-charge%c2%b7es-de-cours-de-paris-3-luniversite-a-bout-de-bras/.

La présidence de Paris 3 reste toujours aussi ferme sur sa position et refuse de nous rémunérer en cas de fermeture de la bibliothèque pour un confinement. Alors que la précarité étudiante n’a jamais été aussi problématique, nous attendons de la présidence et du ministère qu’ils s’engagent réellement pour leurs employé.e.s étudiant.e.s.
Les permanent.e.s de la bibliothèque nous soutiennent par leur grève et protestent également contre la suppression deux postes de contractuel.le.s de la bibliothèque. La CDIsation des contractuel.le.s est rendue de plus en plus difficile par l’université, qui entend réduire sa « masse salariale » et favoriser un turn-over avec des contrats précaires. Le budget général de la BSB a également diminué ces dernières années : l’équipe est en sous-effectif et ses conditions de travail fragilisées.

L’université Sorbonne-Nouvelle, affidée à la volonté de ses tutelles (Ministère, Rectorat) mène sous couvert d’une politique de revalorisation salariale, une politique d’austérité qui ne dit pas son nom. Si la présidence communique sur l’augmentation des primes des titulaires et des contractuel.le.s, elle réalise cependant des coupes budgétaires dans tous les services de l’université et auprès de tous les personnels de l’université. A la BSB comme ailleurs, les économies réalisées par l’université se font toujours au détriment des plus précaires (contractuel.les, vacataires).

Nous avons besoin d’un maximum de soutien sur notre caisse de grève pour pouvoir continuer la mobilisation : https://www.leetchi.com/c/soutien-aux-moniteur-rice-s-etudiant-e-s-de-la-bsb

Rendez-vous au piquet de grève, mardi 2 février de 9h30 à 14h, Place du Panthéon !

Note

Evenement facebook : https://fb.me/e/1PxjDsYmS

Localisation : 5e arrondissement

À lire également...