Pas de Griveaux où que ce soit : round 2

Après une petite réception à Belleville, Griveaux se replie dans un quartier qui lui est a priori beaucoup plus favorable. Mais avec les Gilets jaunes on a appris à apprécier les beaux quartiers, allons donc lui dire au revoir !

  • Petit compte-rendu du Zap Griveaux du 7.10

    Ce soir, l’infâme Griveaux a été de nouveau puni par un zap de sa réunion dégoutante, mais tenue, cette fois, sur un de ses territoires gentrifiés peuplés par ses lugubres électeurs CSP+ et autres rentiers sanguinaires. Pénalisés par ce contexte hostile, nous n’en avons pas moins accueilli ce misérable aux cris de « Griveaux éborgneur de GJ », puis, étant une trentaine, mais équipés d’un sound system au son parfait, nous avons pu, entre deux « Griveaux nulle part, transpalette partout ! », faire entendre Antisocial de Trust et bien d’autres hymnes vintages ou non, à travers le vitrage blindé du bar Chez Christophe dans le 17e. Ceci, comme dit le vieux Bernie qui a vraiment mal tourné, sans perdre notre sang-froid. Désormais, après 2 zaps sublimes, la brute Griveaux, et les parterres de crétins convoqués pour l’applaudir, peuvent déjà commencer à cauchemarder le 3e.

https://paris.demosphere.net/rv/73465

Update, breaking news

Selon de nombreux appels circulant sur les réseaux, le terrifiant Griveaux, fan du club Dorothée, et végétalisateur de LBD, poursuit ses réunions Tupperware dans le cadre de sa grotesque tournée intitulée Quartiers libres (de haute sécurité). Après avoir été accueilli dans le 20e par d’admirables GJ aux cris de « Griveaux nulle part, transpalettes partout », le revoilà toujours aussi cruel et inepte de passage dans le quartier des Batignolles pour rééditer ses nuisances. Ne lui laissons pas croire que sa mésaventure du 20e était un accident de tournée quand c’était en réalité la première des 20 fessées qu’il s’apprête à recevoir. Allons dire à cet éborgneur coresponsable des mutilations et blessures de nos camarades ce que nous pensons de ses projets de police de proximité végétalisée. Même le club Dorothée ne méritait pas l’adhésion d’un tel LBD ambulant ! La vie est belle comme une occupation d’Ital Hideux les soirs où on zappe Griveaux. Pas de Griveaux dans nos quartiers ! Griveaux, matraque ton père, privatise ta mère !

RDV demain
Lundi 7 octobre à 19h30
Chez Christophe, 148, rue Cardinet, 75017 Paris
https://www.facebook.com/events/423397468309933/

Leur appel :

« #Paris2020 Quartiers Libres : Échanges avec Benjamin Griveaux

Comme vous le savez peut-être déjà, Benjamin Griveaux viendra, tout au long de la campagne, à la rencontre des Parisiens pour échanger librement, pour que chacun puisse poser des questions, pour débattre des problématiques locales et trouver ensemble des solutions concrètes pour le quotidien.

Pour la deuxième édition de ces “Quartiers Libres”, Benjamin Griveaux vous donne rendez-vous lundi prochain dans notre arrondissement et plus précisément dans le quartier des Batignolles.

Venez en famille, entre amis, collègues ou voisins… Venez échanger, discuter, débattre. »

Localisation : 17e arrondissement

À lire également...