Nuit debout et les crypto-fascistes

À Paris comme ailleurs les Nuits Debout Convergence des luttes sont parasités par les soraliens, fans de Dieudonné, chouardistes et cie. Une clarification de la part d’un des initiateurs de Nuits debout...

Nous n’avons rien à faire avec les fachos, même cachés derrière le masque démocratique. Ils ne doivent pas occuper l’espace publique et encore moins celui de la critique du capitalisme. Nous ne pouvons les laisser « tenir » les Nuits debout où qu’elles se trouvent. Ils ne sont qu’un « contre-feu », une force de dérivation au service de la classe bourgeoise. Ils se présentent comme une force « anti-système » pour affadir toutes réelles critiques et la détourner vers l’identitarisme et l’exclusion de l’autre. Ils prônent l’alliance de classes (entre exploiteurs et exploités) dans l’unité nationale. Derrière l’écran de fumé on retrouve le racisme, l’anti-sémitisme, l’homophobie, le sexisme... et la préservation de l’essentiel : l’exploitation de l’homme par l’homme.

De quoi parle-t-on ?

Si tu veux savoir ce qu’est le confusionnisme politique, le « rouge-brun » et les crypto-fascistes qui pourrissent nos luttes il y a un très bon site à visiter :
http://confusionnisme.info/
(utilise la colonne de gauche pour t’y balader notamment en cliquant sur « conspirationnistes »)

Un retour ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

À lire également...