Nouvelle manifestation des migrants de la place de la République

Après une expulsion du campement de place de la République jeudi 29 octobre au matin et une « évacuation » vendredi 30 octobre, où de nombreuses personnes sont restées sans solutions, tandis que les autres sont trimbalés de centres d’hébergement en centres d’hébergement aux conditions indignes, les migrants à la rue ou « hébergés » appellent à une nouvelle manifestation lundi 2 novembre à République. Un campement a été réinstallé ce samedi 31 octobre 2015.

Cortège des migrants expulsés et « évacués » de la place de la République, samedi 31 octobre à la Marche de la dignité

Communiqué des migrants de la place de la République

Nous n’avons ni maison ni aucun droits depuis plus d’un an.

Certains des réfugiés sont des demandeurs d’asile nouvellement arrivés.

Ce matin 29 octobre à 5h la police est venue à nos tentes place de la République, et ils nous ont expulsés de force, et nous ont pris toutes nos affaires.

Lorsque nous étions au lycée Place des Fêtes, le gouvernement nous avait évacué, et avait promis de nous donner des logements et ils en ont donné pour certains mais pas pour tous.

Nous n’avons pas d’endroit pour dormir, pas d’école, aucune aide du gouvernement.

C’est la France ! Pas l’Afghanistan ni la Palestine.

Nous ne sommes pas des criminels, ils nous ont traités comme des criminels, nous sommes traités avec violence comme des criminels, ils nous ont blessés, et se sont comportés comme des criminels.

Avec une centaine de personnes nous avons réinstallé le camp mais nous sommes toujours à la rue.

Nous appelons les gens à manifester avec nous.

lundi 2 novembre à 17h30 à République pour soutenir nos droits et nos revendications.

Les migrants de la place de la République, vendredi 30 octobre 2015

  • english version

Communiquate of migrants of republique place

Friday october 30th

We are without houses nor any rights since more than one year.
AND some of the deplaced are new arrived asylum seekers.

On 29th of october at 5 am the police came in place de la republique to our tents and they evacuated us by force AND took all our staff.
After we took place at the school in the Place des Fêtes the governement came and evacuated us from the school.

They promised us to give houses but they just gave some places for a few persons NOT for all.

We have no place for sleeping, no school, no aid from the governement.

This is France ! Not Afghanistan or Palestine.

We are NOT criminals, we are faced with violence as criminals AND they injured us AND behaved as the criminals.

With hundred of people the camp has be retablished on the evening.
But we are still on the street.

We call people to gether with us to demonstrate

Monday october 2 at 17h30

at Republique

to support our right AND demands.

Migrant of Republique place

Localisation : République

À lire également...