Liberté pour Dimitris Koufontinas, Pablo Hasel, ...

Liberté pour Dimitris Koufontinas, Pablo Hasel, Georges Abdallah
et tous les prisonniers politiques et révolutionnaires !
Rassemblement prévu le 14 mars 2021, à 15h00, au métro Ménilmontant.

  • Dimitris Koufontinas a stoppé sa grève de la faim

    Déclaration de Dimitris Koufontinas : «La solidarité est la condition vitale qui nous unit dans les luttes. Je remercie les amis et camarades qui se sont montrés solidaires. Je remercie tous les progressistes pour leur soutien, qui n'était pas un soutien à une seule personne, mais un moment de lutte contre un pouvoir inhumain. Cette solidarité et ce soutien puissant ont montré qu'il existe des forces sociales vivantes qui résistent à l'arbitraire, à la violence et à l'autoritarisme. C'est un nouvel espoir. La famille dirigeante a montré à quel point elle est impitoyable, en faisant n'importe quoi avec les lois et la Constitution, notamment dans l’administration de la Justice. Elle est démasquée aux yeux de tous. Elle est jugée par les gens qui descendent dans la rue. Ce qui se passe actuellement dans la rue est bien plus important que ce pourquoi tout a commencé. Face à la puissance de ces luttes, je déclare qu'avec mon cœur et mon esprit, je souhaite être là, moi aussi, parmi vous." Dimitris Koufontinas, 14 mars 2021 (via son avocate Ioanna Kurtovic)

Liberté pour Dimitris Koufontinas, Pablo Hasel, Georges Abdallah
et tous les prisonniers politiques et révolutionnaires !

Ce samedi 6 mars 2021, à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le prisonnier politique Dimitris Koufontinas, en grève de la faim depuis janvier, et pour dénoncer l’acharnement criminel du pouvoir grec à l’encontre des militants incarcérés, Georges Abdallah a fait une grève de la faim solidaire durant toute la journée.

Dimitris Koufontinas est un cadre de l’organisation révolutionnaire grecque du 17 novembre, dénommée ainsi en hommage à la répression meurtrière d’un mouvement étudiant contre la dictature des Colonels.

Rappelons-nous en effet que dès le 13 novembre 1973, les étudiants de l’École Polytechnique d’Athènes avaient appelé à la chute de la dictature des Colonels. Le mouvement enfla jusqu’au 17 novembre où plusieurs autres universités du pays se soulevèrent également. Le régime décida alors d’envoyer ses chars à l’assaut du mouvement de contestation : la répression fit autour de 27 morts et plusieurs centaines de blessés. Le régime tombera moins d’un an plus tard…

Le mouvement révolutionnaire anti-impérialiste du 17 novembre prendra naissance à la fin des années 1970 en référence à ces évènements et Dimitris Koufontinas en sera une des figures emblématiques.

Depuis 2002, Dimitris Koufontinas purge une peine de prison à perpétuité. Or, depuis le 08 janvier 2021, il a entamé une grève de la faim, et de la soif depuis le 22 février, pour réclamer un rapprochement familial. Il est aujourd’hui dans un état critique.

Parallèlement, en Espagne, un rappeur communiste, antifasciste et antiroyaliste subit la répression de la monarchie et des héritiers du franquisme pour les avoir défiés dans certaines de ses chansons, pour avoir pris position contre la Constitution de 78 héritée de la période franquiste et pour avoir apporté son soutien aux prisonniers politiques de l’État espagnol. La justice monarchiste avec la complicité du gouvernement a ainsi condamné Pablo Hasel à 9 mois de prison ferme pour des tweets « insultants » contre la monarchie et la police.

Et ce mardi 16 février 2021, le rappeur catalan a été arrêté par la police catalane lors d’une grande opération visant à l’extraire de l’Université de Lérida dans laquelle il s’était retranché suite à sa condamnation par la justice bourgeoise de l’État espagnol. Depuis lors, la mobilisation en soutien au rappeur grandit dans tout l’État espagnol et en particulier en Catalogne où chaque soir, des révoltes populaires ont été déclenchées pour exiger la libération de Pablo Hasel.

Nous apportons notre entière solidarité à Dimitris Koufontinas et à Pablo Hasel et appelons à manifester publiquement notre soutien à ces deux prisonniers politiques mais aussi à tous les prisonniers politiques et révolutionnaires en participant massivement au Rassemblement prévu le 14 mars 2021, à 15h00, au métro Ménilmontant.
Liberté pour Dimitris Koufontinas !
Liberté pour Pablo Hasel !
Liberté pour Georges Abdallah !
Liberté pour tous les prisonniers politiques et révolutionnaires !
Ils sont de nos luttes ! Nous sommes de leurs combats !
https://www.facebook.com/events/433285527932970

Mots-clefs : justice | arrestation | répression | prison

À lire également...