Les lycéen.nes se mobilisent en banlieue parisienne

Pour beaucoup, c’est contre Parcoursup et en soutien aux Gilets Jaunes que ces lycéen-nes se sont mobilisé-es ce 3 décembre 2018.
Liste des établissements très partielle : si vous avez des infos allez-y (email : paris-luttes-infos@riseup.net) !

  • A Stains les flics intimident les profs et tamponnent une proviseur adjointe pour arreter un blocus

    Au lycée Utrillo de Stains, les flics sont intervenus très violemment. Les profs et le personnel pédagogiques ont fait une chaine pour éviter la répression des lycéens. Les profs se sont fait insulter par les flics et la proviseure adjoint s’est fait tamponner par une voiture de flics.

  • 146 Interpellations de lycéens à Mantes-la-Jolie

    146 lycéens se sont fait arréter suite à des affrontements avec la police ce matin à Mantes-la-Jolie.

  • Plusieurs lycées bloqués à Paris et en banlieue, incidents au Blanc Mesnil

    • Le lycée Bergson à Paris est bloqué ce matin
    • Les lycées Aristide Briand, Jean Moulin et Mozart au blanc Mesnil sont bloqués. Des débuts d’incendies ont été déclaré à Jean Moulin et Aristide Briand.
    • Le lycée Delacroix à Drancy également bloqué.
    • Le lycée VILGENIS à MASSY est bloqué.
    • Le lycée Doisneau à Corbeil Essonne est très perturbé. Des comptes twitters de lycéens parlent d’un blessé par LBD-40.
    • D’après LaMeute à Paris le lycée Jacques Monod, Sorbonne et Panthéon bloqués.
    • Henri IV à Paris bloqué aussi.
  • Communiqué du personnel du lycée Romain Rolland d’Ivry suite à l’arrestation de 6 de leurs élèves

    Nous, personnels du lycée Romain Rolland, apportons notre soutien aux élèves placés en garde à vue depuis la nuit du 03/12 au 04/12, ainsi qu’à leurs parents. La nouvelle de cette garde à vue ne nous est parvenue que mardi 04/12 dans la soirée via les réseaux sociaux, aucune communication institutionnelle ne nous ayant été transmise.

    Selon les dernières informations, 6 élèves, dont 5 de notre lycée ont été interpellés dans la nuit par la BAC parce qu’ils auraient tagué « Macron démission » sur le panneau d’affichage vitré extérieur du lycée. Leur garde à vue de 24h a été prolongée à 48h et accompagnée d’un dépôt de plainte mardi 04/12. Nous ne comprenons pas le motif de cette arrestation et sommes consternés par la disproportion entre la faute commise et la réaction des autorités.

    La place de ces élèves est d’être en classe, et non d’être retenus dans les cellules des commissariats d’Ivry et Vitry.

    Nous exigeons donc le retrait de la plainte et une communication claire et officielle concernant les motifs et les suites données à cette arrestation

  • Lycéen gravement blessé par un tir de flashball au visage à Garges : communiqué des personnels du lycée

    Non aux violences policières au lycée Simone de Beauvoir de Garges-les-Gonesse (95) !

    Nous, professeurs et personnels du lycée Simone de Beauvoir, condamnons fermement les violences policières ayant eu lieu le mercredi 5 décembre 2018 devant notre établissement.
    Lors d’un blocage mis en place par un certain nombre de jeunes, la situation a dégénéré. Les forces de l’ordre ont fait un usage abusif de la violence :

    • Un élève a été gravement blessé au visage par un tir tendu de flashball. Celui-ci a dû être pris en charge en urgence au CHU de Gonesse.
    • Un autre élève a été arrêté brutalement sans raison apparente.
    • Les forces policières ont chargé par deux fois sur les élèves et des menaces directes ont été proférées à leur encontre sur le parvis.
    • La médiation d’un enseignant s’est révélée vaine.
    • Choqués, de nombreux élèves et membres du personnel s’indignent de ce débordement révoltant.
      Nous demandons qu’une enquête soit ouverte sur le comportement des policiers face à des mineurs afin que ces faits ne se reproduisent pas.
      Nos élèves doivent pouvoir venir au lycée et manifester sans craindre une telle répression que rien ne justifie.
  • Un lycéen sérieusement blessé au visage par un tir de flash ball ce matin à Garges les gonesse (95)

    Le collectif touche pas à ma ZEP a communiqué sur cette violence policière

    Y’a eu un départ de feu ce matin au lycée Simone de Beauvoir de Garges-les-Gonesse (95) les CRS ont chargé les élèves et un élève s’est fait déchiqueter la joue par un flashball tiré par un CRS. Un élève a été embarqué par les CRS.
    Les collègues sont horrifiés par le traitement de l’incident.

  • Les lycéen.es d’Ivry sur Seine également réprimé.es hier

  • Communiqué des enseignants du Lycée Angela Davis de Saint Denis Le mardi 4 décembre à 11h50

    Ce matin, à la pause de 10h, des élèves ont tenté de bloquer l’établissement. Des poubelles ont été incendiées. Les feux ont rapidement été maîtrisés par les pompiers. Des élèves ont été accueillis dans l’établissement avant une reprise des feux. Les élèves ont alors été empêchés d’entrer ou de sortir de l’établissement. Les forces de police sont ensuite arrivées et ont formé un cordon devant une trentaine d’élèves. Quatre élèves auraient été interpellés dont au minimum trois de l’établissement et deux identifiés.

    Nous, enseignants du lycée Angela Davis réunis en Assemblée générale, avons demandé à la direction de nous communiquer les noms des élèves interpellés et leur localisation.

    Nous demandons la possibilité pour nos élèves de se réunir en Assemblée générale pour qu’ils puissent exercer leur liberté d’expression en sécurité.

    Nous exprimons notre soutien à nos élèves et à leurs familles et demandons leur libération immédiate.

  • 138 arrestations hier dans le Val d’Oise

    Pas moins de 138 arrestations ont été dénombrées dans le Val d’Oise suite à des affrontements hier à Villier le Bel, Enghein et Cergy selon Le parisien

  • Quelques photos supplémentaires de la journée d’hier, la mobilisation se poursuit aujourd’hui !

    On nous signale de nouveau de nombreux lycées bloqués en région parisienne et ailleurs, des affrontements avec la police ont également eut lieu à Villiers-le-Bel (95) et Saint-Ouen (93). En attendant vos témoignages , voici déjà quelques photos supplémentaires reprises de swaggcocos :

    Emeute au métro Quatre Chemins (Aubervilliers)
    Voiture retournée à Aubervilliers
    Le lycée Jacques Brel bloqué à la Courneuve
  • 0 | 10

    Les lycéen-nes de banlieue sont en blocus depuis ce matin, suite aux blocus de vendredi. Comme plus d’une centaine de lycées sur tout le territoire : Marseille, Nice, Dijon, Montpellier, Lille, Nantes...
    Pour beaucoup, c’est contre Parcoursup, la réforme Blanquer du lycée et du bac ainsi qu’en soutien aux Gilets Jaunes que ces lycéen-nes se sont mobilisé-es ce 3 décembre 2018.

    93 : Aubervilliers (Jean-Piere Timbaud, Le Corbusier), Saint Denis (Paul Eluard), Gagny (Gustave Eiffel), Saint-Ouen (Auguste Blanqui), Pantin (Marcelin Berthelot)...


    Aubervilliers - JP Timbaud :
    le blocage ayant commencé à 8h au lycée Jean-Pierre Timbaud, le lycée Marcelin Berthelot de Pantin est arrivé en renfort. Des lycéen-nes masqués ont mis le feu aux poubelles puis ont commencé une petite émeute sur le carrefour de l’avenue de la République (Quatre Chemins ; entre Pantin et Aubervilliers) aux cris de « Macron Démission » occasionnant un blocage des bus et voitures, ainsi que la fermeture du métro par la préfecture.

    Une voiture et quelques sapins ont brûlé, deux commerces ont eu droit à une petite auto-réduc rapide (magasin de sports et boutique de téléphones) ; les flics et pompiers se sont d’abord fait caillasser puis sont intervenus dans un second temps. A midi, la situation reste tendue ; on ne sait pas s’il y a des interpellations ou pas.
    Màj : Les flics sont finalement partis vers midi : il y aurait eu 7 interpellations dans l’après-midi.

    94 : Fontenay (Pablo Picasso) Sucy (Christophe-Colomb et Montaleau), Ivry (Romain-Rolland), Thiais (Guillaume Apolinaire)

    91 : Etampes (Geoffroy Saint Hilaire)...


    92 :
    Courbevoie (Paul Lapie, Paul Painlevé, Lucie Aubrac), Levallois (Léonard de Vinci), Colombes (Guy de Maupassant), Asnières (Auguste Renoir)...

    95 : Vauréal (Camille-Claudel) bloqué, rassemblements à Taverny (Louis-Jouvet), Deuil la Barre (Camille-Saint-Saëns), Enghien les Bains (Gustave Monod)...

    77 : Meaux (Jean Vilar), Chelles (Gaston Bachelard), Dammartin en Goele (Charlotte Delbo), Coulommiers (Jules Ferry)...

    Meaux - Jean Vilar :

    Suite à l’intervention des flics sur le blocage du lycée Jean Vilar à Meaux, ça a été flashball contre caillassage.

    Coulommiers - Jules Ferry :
    Affrontements entre des CRS et des jeunes devant le lycée. A priori des interpéllations.

    78 : Limay (Condorcet)

    Paris : Turgot, Ravel, Jules Ferry, Charlemagne...

    Paris - Ravel :

    Les flics présents pour empêcher le blocage font rentrer élèves et professeurs... Mais beaucoup refusent de rentrer en solidarité.
    Grosse tension et gazs lacrymos à 12h.

    Paris - Turgot : Bloqué !

    Et sûrement bien d’autres !
    Cet article sera complété dans la journée.
    N’hésitez pas à faire un petit article sur votre lycée !

    Mots-clefs : grève | luttes lycéennes | lycées
    Localisation : région parisienne