Le récit des Halles

Voici mon analyse personnelle quant à ce qu’il s’est passé à Châtelet en début de soirée ce samedi 15 décembre, une nouvelle stratégie policière très réactive et très agressive.

Bonsoir, je ne suis ni un journaliste ni un étudiant dans ce domaine donc pardonnez mon style d’écriture et la forme de mon récit. Je suis simplement un jeune citoyen qui n’en peut plus de cette politique et surtout de cette répression que notre cher gouvernement met en place jour après jour. Je vais tenter de vous raconter et de vous donner mon ressenti par rapport à ce qu’il s’est passé aujourd’hui dans le quartier des Halles en marge de la manifestation des Gilets Jaunes.

Dans les faits, il est 17 heures lorsqu’une manif’ sauvage part de la rue de Rivoli et se dirige vers le forum des Halles, nous sommes une centaine de personnes entonnant certains chants anti-capitalistes, nous arrivons assez rapidement au niveau du fameux commissariat situé sur le parvis des Halles.

Répression oblige, nous sommes accueuillis avec grenades de désencerclement, tirs de flashball et gaz lacrymogène envoyés par une compagnie de CRS épaulée par la BAC. Nous reculons assez vite et tentons de faire le tour pour les contourner mais on se rend compte qu’ils nous suivent de très près, pas seulement la BAC mais par la compagnie entière de CRS ! On connaît tous les charges brèves des CRS qui se déroulent sur quelques mètres. Hors là, nous sommes clairement poursuivis et sans relâche sur quasiment 800 mètres par ces chiens de l’état. La panique s’empare de la plupart d’entre nous et ça devient une chasse à l’homme dans les rues. Le groupe poursuivi remonte la rue Montorgueuil jusqu’au croisement de la rue Réaumur en étant harcelé de très près par la compagnie qui ne nous lâche pas d’une semelle ! Du jamais vu, ces playmobiles sont beaucoup plus rapides et semblent avoir un équipement plus légers que la normale.

Les choses se compliquent quand la BAC volante nous coupe notre porte de sortie et c’est plusieurs de nos camarades qui se feront arrêtés suite à cette manoeuvre pour nous interpeller... Je vous raconte cela car il y a pour ma part quelque chose qui a changé dans leur stratégie de maintien de l’ordre et nous devons en prendre compte pour la prochaine manifestation. La police est beaucoup plus réactive qu’avant et c’est efficace...

J’espère que mon témoignage permettra de lancer une réflexion sur nos modes d’action pour les prochaines manifestations du mouvement social. Courage aux interpellé-es !

Note

Et ACAB !

Localisation : 1er arrondissement

À lire également...