Le CSPCL fête ses 20 ans (la suite) : Balade en fanfare « Pour la défense de nos terres et territoires de lutte »

Dimanche 22 novembre à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec les communautés zapatistes et des 20 ans du Collectif de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL).

La balade prévue ce dimanche dans le 20e a été interdite par la préfecture. Nous maintenons néanmoins ce qui peut l’être dans les locaux de la CNT et au CICP :

Balade en fanfare « Pour la défense de nos terres et territoires de lutte »

14h – au 33 rue des Vignoles, Paris 20e – Présentations de la lutte de l’association Les Pas’sages pour maintenir les activités syndicales/associatives et artistiques dans ce lieu historique du Paris populaire menacé par la Mairie de Paris et de l’histoire du CSPCL, qui y tient des Assemblées ouvertes, tous les mercredis soir, depuis 1995. Présentations suivies de projections d’un documentaire sur le 33 rue des Vignoles, réalisé par le secteur vidéo de la Confédération Nationale du travail (CNT) et d’un documentaire de Promédios-Mexique, sur les communautés zapatistes en résistance au Chiapas « La terre à celui qui la travaille ».

15h – Départ de la Balade en fanfare du 33 rue des Vignoles vers le CICP « Pour la défense de nos terres et territoires de lutte »

15h30 – Place de la Réunion, Paris 20e

- Lecture par la Compagnie Tamèrantong ! d’un Conte rebelle du sous-commandant Marcos ;

- Prise de parole sur la lutte fin des années 1980 pour le logement sur la Place de la Réunion. C’est sur cette place, à la suite des incendies criminels de différents hôtels meublés ou de nombreux locataires trouvèrent la mort en 1986 que naît le Comité des mal logés et son projet de squat dans un immeuble situé au 67, rue des Vignoles, occupation qui durera de 1986 à 1990. Après l’évacuation en mai 1990 par les forces de police du squat et du square de la place où campaient depuis quatre mois des familles expulsées, l’association « droit au logement » sera créée ;

16h – Angle de la rue Alexandre Dumas et du Boulevard de Charonne, non loin du Père Lachaise et son Mur des Fédérés de la Commune de Paris : Hommage aux étudiants disparus de l’école normale rurale d’Ayotzinapa et prise de parole de Collectifs luttant contre les violences policières. Puis, Musique rebelle d’Amérique du sud par l’auteur compositeur mexicain, Bato Loco, adhérent à la Sixième Déclaration de la Forêt Lacandon.

15h - Lecture par la Compagnie Tamèrantong ! d’un Conte rebelle du sous-commandant Marcos.

16hCICP, 21ter rue Voltaire, Paris 11e - Hommage aux étudiants disparus de l’école normale rurale d’Ayotzinapa. Puis, Musique rebelle d’Amérique du sud par l’auteur compositeur mexicain, Bato Loco, adhérent à la Sixième Déclaration de la Forêt Lacandon.

17hCONCERT (au CICP) - « Célébration de 20 ans de solidarité avec les zapatistes du Chiapas, Mexique »

– par le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL), Échanges solidaires et le Collectif Contre Culture (CCC) de 17h à 22h – Projection, débat, musique, tables de presses...

Localisation : 20e arrondissement

À lire également...