Le collectif « Les Baras » occupe un nouveau bâtiment

Depuis samedi 29 août 2015, un nouveau bâtiment est occupé par le collectif « Les Baras » sur la commune les Lilas. La police est passée et le collectif craint une expulsion dès lundi matin.
Lundi 31 août 15h : L'occupation a été expulsée.

Samedi 29 août 2015 :

Occupation d’un nouveau bâtiment par le collectif des Baras.
Besoin de soutien au 8 rue Chassagnolles Les Lilas 93260 (métro mairie des Lilas ou bus 115 arrêt de Noisy le Sec)
Venez nombreux, nombreuses et faites passer l’info !

14h55 : Après un coup de pression les flics repartent et disent qu’ils vont lancer une procédure contre le squat. Restons mobilisé !

19h30 : Le commissaire est de nouveau venu mettre la pression et menacer d’expulsion pour le lendemain. Soyons prêt et prêtes à venir soutenir le squat !

Dimanche 30 août 2015 :

13h : Demain matin [lundi 31 août] à 6h on craint une expulsion de notre nouveau lieu. On ne sait toujours pas si une procédure est lancée ou s’ils veulent nous expulser rapidement. Besoin de monde à partir de 6h du matin aux Lilas (métro mairie des Lilas).
Des logements et des papiers pour tous !

Le collectif Baras

Rendez vous demain au 8 rue Chassagnolles Les Lilas 93260.

Lundi 31 août :

10h : la police est intervenue violemment ce matin et a expulsé le bâtiment, gazant les occupants et interpellant plusieurs personnes. Rassemblement en cours devant le commissariat de Bagnolet, M° Gallieni.

15h : la personne arrêtée lors de l’expulsion vient de sortir du commissariat de Bagnolet (avec un rappel à la loi).

Lu sur squat.net
Rendu public le samedi 29 août, le nouveau squat du collectif Baras, situé au 8 rue Chassagnolle aux Lilas, a été expulsé par la police anti-émeute ce matin vers 7h (sans aucune procédure judiciaire, ce qui est devenu une sale habitude sur Paris ces dernières années).

Pendant l’expulsion, une personne a été arrêtée par les flics. Cette personne est pour le moment détenue en garde-à-vue au commissariat de Bagnolet. La rue Malmaison, où se trouve le commissariat, est bloquée des deux côtés par la police. Un rassemblement de soutien à la personne arrêtée est improvisé depuis ce matin à l’entrée de la rue du commissariat, au niveau de la place Nelson-Mandela.

Pour info, le bâtiment occupé aux Lilas par le collectif Baras est l’ancien quartier général du Front de Gauche, vide depuis des mois…

Localisation : Les Lilas

À lire également...