L’Ukraine : un an après Maïdan

Rencontre avec Maxime Boutkevitch, activiste et journaliste qui a participé au soulèvement populaire du Maïdan à Kiev, coordinateur du Centre chargé de l’assistance aux déplacés internes (Kiev).

L’Ukraine : un an après Maïdan : guerre, déplacés internes, réfugiés politiques, droits de l’homme.

Nous vous invitons à rencontrer Maxime Boutkevitch, activiste et journaliste qui a participé au soulèvement populaire du Maïdan à Kiev, coordinateur du Centre chargé de l’assistance aux déplacés internes (Kiev).
Lors de cette rencontre, nous discuterons de la situation sociale et politique en Ukraine aujourd’hui, de la situation en matière des droits de l’homme, et plus particulièrement des problèmes des personnes déplacées de la Crimée annexée et de la zone du conflit armé, des demandeurs de droit d’asile venant de Russie, des prisonniers politiques qui se sont retrouvés emprisonnés en Russie suite à la guerre russo-ukrainienne non-déclarée.

Maxime Boutkevitch, activiste, journaliste, militant du Maïdan, est un des coordinateurs du No Borders Project, coordinateur du Centre de l’assistance aux déplacés internes, membre du Comité de la solidarité (groupe d’aide aux otages de Crimée), anarchiste, antifasciste.

Samedi 7 mars, 14h
Librairie Emancipation
8, impasse Crozatier
métro Reuilly-Diderot

Mots-clefs : Ukraine
Localisation : 12e arrondissement

À lire également...