Jeunes gens dynamiques

Ressenti personnel et ultra-subjectif sur ce qu’il se passe en ce moment à la fac de Lyon 2 Bron.

C’est un copain SDF, arrivé aujourd’hui, qui a fait cette tour de kapla trois fois haute comme lui sur une des tables du hall devant l’amphi C.

Il a vidé toute la boite, puis quand la tour a été plus grande que lui debout sur une chaise, il a empilé des gobelets les uns sur les autres, un à l’envers, un à l’endroit, avant de finir par un petit ballon de baudruche rose, en équilibre tout en haut. Tout le monde l’acclame quand il dépose le ballon et se tourne vers nous avec un sourire jusqu’aux oreilles. On crie et on tape des mains.

Il y a une cinquantaine de personnes dans le hall, les autres dorment déjà. Ça fait deux semaines qu’on occupe cet amphi, on a aussi ouvert deux salles pour en faire des dortoirs, un mixte et un non-mixte pour les filles. Ce soir on danse, on rigole beaucoup, on reparle de la journée et des précédentes, des nouve.lles.aux arrivant.es, on boit un coup en mangeant les restes de la cantine du soir. La présidence vient d’annoncer le recours à la police pour expulser les occupant.e.s s’iels ne sont pas parti.e.s d’elleux-mêmes d’ici mercredi prochain 14h. Ça laisse quatre jours.

Quand l’occupation a commencé, un tract disait : « Étudiant.e, trouve-toi une occupation ! ». Je crois que nous l’avons trouvée notre occupation. Elle s’organise et vit de mille façons depuis le premier jour, et cet espace, qui est né pour que les migrant.e.s qui se retrouvaient à la rue en plein mois de novembre puissent dormir au chaud, est devenu comme une maison pour pas mal de monde, pas une maison où chacun.e a sa chambre, mais un grand moulin plein de portes et de vents qui s’engouffrent et chahutent le cours normal des choses. Et même si la fatigue est là, l’enthousiasme nous tient, les questions, les AG, les joies et les problèmes s’enchaînent, la cohabitation entre tous et toutes est parfois complexe, mais tout le monde ce soir crie de joie pour une tour de kapla.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}