H&M Le Bourget : le blocage du dépôt continue

L’entrepôt H&M du Bourget qui fournit 66 magasins est toujours bloqué, et ce depuis le 5 novembre. Les trois quarts des 175 salariés sont toujours en grève.

C’est encore une fois une question de convention collective. Les salariés de l’entrepôt vont passer de la convention collective « habillage » à celle du « transport ».

Il faut y voir évidemment la même attaque que celle qui touche tous les secteurs, celle de l’augmentation du taux de plus-value (la plus-value tirée du travail exploitée et du capital variable, c’est à dire le salaire, direct ou indirect (les « côtisations patronales »).

L’augmentation du taux de plus-value (ou taux d’exploitation) n’est pas limitée aux secteurs en crise, comme l’automobile, mais également dans un secteur qui perdure, comme l’habillement.

Déboutée une première fois au tribunal, la direction d’H&M a à nouveau assigné [1] 9 salariés pour blocage illégal impactant l’activité de l’entreprise [2].

Une explication plus détaillée des causes de la grève sur le site de Force Ouvrière.

Par ailleurs, d’importantes manifestations secouent le Bangladesh (l’usine textile de la planète), et à Dacca en particulier, tristement célèbre pour son usine écroulée qui a fait 1135 morts, et où H&M est très présent. Là-bas, les flics tirent au fusil à pompe sur les ouvrièr-e-s en colère.

Notes

[1Cette même direction est habituée des assignations au tribunal contre les grévistes, notamment en 2004 au moment d’une autre grève

[2Voir sur le Parisien

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}