Gilets jaunes : la rupture de barrage - Résistons ensemble - n°178, décembre 2018/janvier 2019

Bulletin numéro 178, décembre 2018/janvier 2019, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.

Bonjour,
Voici en pdf, le No 178, décembre 2018/janvier 2019, du petit journal mobile recto-verso A4
"RESISTONS ENSEMBLE" du réseau contre les violences policières et sécuritaires.
Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ...

à bientôt.
L’équipe de rédaction

Le bulletin n°178, décembre 2018/janvier 2019, du petit journal mobile recto-verso A4

Gilets jaunes – la rupture de barrage

Les barrages sont, en général, très solides. Et pourtant, de temps à autre, ils cèdent sous la pression des millions de mètres cubes d’eau, bouleversent tout sur leur passage. La France de la Ve République, qu’elle soit dirigée par la gôche ou par la droite est un barrage construit, entretenu par les institutions « républicaines ». président, élus, partis, parlement, bureaucraties syndicales, armée, flics… Il y encore 2 mois tout allait bien pour l’ex-banquier Macron. Sa loi travail, SNCF… passaient sans grand encombre. Mais telle une fissure qui annonce la rupture d’un barrage, les « Gilets jaunes » sont apparus en toute indépendance des partis et des syndicats et le barrage « républicain » a cédé. Les flots tout puissants de la révolte ont bouleversé le paysage de ce pays. Les « sans-dents » de Hollande, les « derniers de cordée » de Macron ont inventé de nouvelles fraternités, ont fait de la vraie politique en ébranlant les divisons soigneusement entretenues parmi les pauvres et opprimés, entre les villes et les campagnes, les centre-villes et les quartiers populaires...Les lycéens ne s’y sont pas trompés en s’engouffrant dans la brèche.
Le papier mâché des « promesses » de Macron pour renforcer le barrage, a lui aussi été emporté » par ce flot. Les exigences ne cessent de se radicaliser. Les gilets jaunes s’attaquent maintenant aux sites des multinationales comme Amazon ou à la grande distribution. Des revendications, inimaginables il y a encore 6 semaines, surgissent : assemblée populaire à la place de l’Assemblée nationale, RIC dans le but de révoquer Macron et les politicards, certains gilets jaunes veulent une société basée sur des Assemblées populaires à l’image de la Commune de Paris de 1871 [1].
Bien sûr ce flot n’est pas « pur comme de l’eau de roche », mais comment pourrait-il en être autrement quand il y a tout un nouveau monde à construire ? Est-ce que le peuple de Paris qui a abattu la Bastille le 14 juillet 1789 avait un programme clair ? Savait-il que c’était la Révolution française qui avait commencé ? Sûrement pas.
Mais le pouvoir prépare une contre-offensive sous forme d’une « union nationale contre la violence pour défendre la République ». Là-dessus, il peut compter sur le soutien de tous les partis « républicains ». C’est le renforcement de la violence policière et celle de la justice qui en est le ciment, la dernière arme.Cette violence qui s’est déjà déchaînée contre les manifestants gilets jaunes comme lycéens, ce sont maintenant les rondpoints transformés en ZAD qui sont visés. Pourtant « on peut tout faire avec les baïonnettes, sauf s’asseoir dessus" disait Talleyrand au 19e siècle.
On ne peut prévoir l’avenir, mais le flot ne pourra être définitivement endigué. Rien ne sera plus comme avant. Les terres irriguées par les eaux de la révolte sont fertilisées à jamais.

’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’ ’
au sommaire

  • Gilets jaunes – la rupture de barrage
  • Les lycéens, « enfants des gilets jaunes »
  • La violence légale
  • Chronique de l’arbitraire
    • Blessés : l’État en ligne de mire
    • Vérité et justice pour Henri
    • Nenad Nikolic, tué lors d’une intervention de la BRI à Villemomble
    • Répression des cités : Des volées de P.V. !
    • Des expertises médicales pour disculper la police ?
    • De l’air ! De l’air ! Ouvrez les frontières !

Notes

[1L’appel des gilets jaunes de Commercy :https://manif-est.info/L-appel-des-gilets-jaunes-de-Commercy-853.html

À lire également...