Formation Anticapacitiste

Qu’est-ce que l’anticapacitisme, le handicap, les incapacités ? Comment lier capacitisme et capitalisme ?

La Zone de Solidarité Populaire vous propose une formation politique « introduction à la lutte anticapacitiste* » présenté par Ahmed, militant anticapacitiste, habitant du 18e. On discutera de la norme « valide », du sens des termes « handicap » « validisme », des oppressions lié aux déficiences/incapacités, du téléthon, de l’assistance sexuelle et autres sujets lié aux personnes en situation de handicap.

*** *Capacitisme :
Système d’oppression et d’exclusion des personnes ayant des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables.

Le collectif ZSP18 a vu le jour suite à la manifestation pour la dignité, la justice, contre la chasse aux migrants, le racisme et les violences policières, qui nous a rassemblé dans les rues de Paris le 19 Mars 2017.

Notre quartier est affecté particulièrement par des injustices, persécutions et humiliations sous différentes formes, perpétrées par les institutions de l’ État.

L’accès au logement est rendu de plus en plus difficile pour les classes populaires du 18e alors qu’elles constituent l’Histoire de ce quartier.

La police ne cesse de traquer les vendeurs à la sauvette, et continue de harceler, mépriser et violenter les jeunes, de la goutte d’or notamment, et l’ensemble des habitants d’origine étrangère.

Les migrants venus chercher refuge en Europe sont eux aussi humiliés continuellement par l’État, la mairie, la police qui refusent d’apporter des solutions humaines, dignes et préfèrent donner du chien et de la matraque comme réponse.

Ces mêmes autorités publiques retirent de notre quartier les bancs ou toutes installations qui pourraient fournir un peu de confort aux migrants, le plus sommaire soit-il.

Toutes ces formes de brutalité doivent cesser immédiatement.

Parce que depuis des années, nous avons la preuve chaque jour qu’il ne faut rien attendre de l’État ou de la police pour régler les problèmes du quartier.

Parce que depuis des années également, nous voyons que seule la solidarité et l’organisation entre habitants du quartier nous permet de bien vivre ensemble.

Parce que l’histoire de ce quartier, c’est celle des classes populaires, des sans papiers, des immigrés qui en vivant là, en luttant là et en s’organisant là ont réussi à changer les choses pour le mieux.

Nous n’avons pas besoin de l’État mais des habitants pour aider les migrants et organiser la solidarité !

Nous n’avons pas besoin de la police mais des voisins pour gérer les conflits ! Nous ne devons compter sur rien d’autre que nous tous, habitants du 18e, pour vivre ensemble !

Il est donc temps que la première Zone de Sécurité Prioritaire de France deviennent la première Zone de Solidarité Populaire.

Une zone, où les gens sont respectés, où les gens vivent dans la dignité, et où les habitants se gèrent eux-mêmes, sans compter sur un État et une police racistes, violents et inutiles.
***
RDV : mercredi 6 février 19h, 9 rue Saint Bruno, 75018 Paris

Event FB : https://www.facebook.com/events/534510710370883/

Localisation : 18e arrondissement

À lire également...