Feux d’artifice à la prison de la Santé

Dimanche 19 avril à la tombée de la nuit, dans un Paris vide et silencieux, quelques solidaires sont venus participer à briser l’isolement des détenus de la prison de la Santé.

Aux cris de « liberté » et aux explosions de feux d’artifices, les détenus ont répondu bruyamment.

Les prisonnier·ère·s se révoltent partout dans le monde, touché·e·s de plein fouet par les mesures antipandémie, soyons solidaires.

Tant qu’un·e sera enfermé·e, personne ne sera libre !
Feu aux lieux d’enfermement et au monde qui les produit !

Mots-clefs : anti-carcéral | mutinerie | prison
Localisation : 14e arrondissement

À lire également...