Expo photo : Calais, ou la vie réinventée

Docu photo fait autour et dans un squat où une centaine de personnes sans-papiers ou en attente d’asile politique vivaient dans une ancienne scierie, jusqu’à ce qu’elle soit détruite... Cet « African House », a été l’un des nombreux squats ouverts puis détruits à Calais, pour « empêcher les migrants de rester »...

Au Saint Sauveur, 11 rue des Panoyaux 75020 Paris.
Du 4 au 14 décembre. Expo photo de Julie Rebouillat

Calais : actuellement plus de 2 000 mecs et meufs sans papiers qui dorment dehors ou dans des cabanes et des squats, en France, à 32 km de l’Angleterre. C’est aussi une ville sous arrêté préfectoral contre les squats, avec des factions de flics qui sont là pour « les dégoûter, leur dire de pas ramener leurs copains » (si si, c’est eux qui le disent).

Issus des lieux de crise dans le monde, leur arrivée dans le « pays des droits de l’homme » ressemble... à ça. Pas de panique, pas de clichés misérabilistes et pas envie de vous mettre la larme à l’œil. Les migrants résistent, existent, et leur dignité et leur combat mérite qu’on la mette en valeur.

Prise de parole d’une militante locale et d’un migrant : mercredi 10 décembre à 19h.

REFUGEES WELCOME !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}