Débat : Taksim un Mai 68 Turc ?

Débat sur le mouvement de la place Taksim - Le 11 Avril à 18h00.
D’une résistance locale acharnée à un mouvement général.
Université Paris 1 - Centre Panthéon, 12 place du panthéon Paris 05.
Aile Soufflot, 2e étage, salle 6

Rappel :

Le 27 mai, une cinquantaine d’écologistes et autres activistes protestant contre la gentrification d’Istanbul décident de planter des tentes et d’occuper jour et nuit l’un des rares espace vert du centre de la métropole turque pour dénoncer un projet d’urbanisation visant à transformer le parc Gezi en galerie marchande, habillée qui plus est dans le kitch sans limite d’une architecture reconstituant les baraquements d’une caserne militaire ottomane détruite en 1940...

Trois jours plus tard, l’intervention brutale des forces policières provoque une mobilisation sans précédent dans cette partie centrale d’Istanbul : des milliers de manifestants affluent de toutes parts pour défendre l’occupation des lieux et s’affrontent massivement à la police des heures durant, avec l’appui des habitants qui protègent, hébergent, soignent les émeutiers. Et pour une fois, la violence policière au lieu d’effrayer, provoque davantage de révolte, de mobilisation, de résistance.

Le lendemain de l’assaut policier, des rassemblements et manifestations éclatent dans plusieurs dizaines de villes et à Istanbul même la police doit reculer et céder le terrain aux manifestants.

Le parc Gezi et la célèbre place Taksim toute proche deviennent un espace de rassemblement, d’occupation permanente, de « zone libérée » et auto-organisée, entourée de dizaines de barricades. Les affrontements avec la police se déplacent ailleurs dans la cité, notamment à proximité du siège du Premier ministre et dans les autres villes où l’occupation des places se heurte systématiquement à des descentes et des bouclages de territoires par les forces antiémeutes. Mais chaque jour, les rassemblements se reconstituent, les manifestants n’ayant manifestement aucune envie d’obéir à leur Premier ministre qui leur a demandé d’abandonner la partie et de « rentrez chez eux ».

Débat et partage d’expériences sur le mouvement !

Note

Organisé par le Collectif TAKSIM et Solidaires Etudiant-e-s

Mots-clefs : Moyen-Orient | Turquie
Localisation : 5e arrondissement

À lire également...