Débat autour du livre « Tenir la rue », le 30 mai à Montreuil

Matthias Bouchenot présente Tenir la rue, son livre sur les groupes d’autodéfense antifasciste dans les années 1930.

Quand, dans les années 1930, les bandes fascistes cherchaient à terroriser et à faire taire les militantes et les militants ouvriers, certaines organisations ont mis sur pieds des groupes d’autodéfense, y compris le Parti socialiste — qui avait peu à voir avec le parti de droite actuel (qui a inexplicablement conservé le même nom).

Matthias Bouchenot, jeune historien orléanais, s’est penché sur deux groupes d’autodéfense : les Jeunes Gardes socialistes (JGS) et les Toujours prêts pour servir (TPPS). Ouverts aux tendances les plus à gauche du socialisme, ils ont parfois été plus que de simples « services d’ordre » à usage des meetings, et certains les voyaient comme un embryon de milices révolutionnaires.

Quels enseignements tirer de leur existence ?

Matthias Bouchenot présentera son livre le vendredi 30 mai, de 20h à 22h, à Montreuil, au Casa Poblano, 15, rue Lavoisier (métro Robespierre).

Mots-clefs : histoire | antifa
Localisation : Montreuil

À lire également...