Contre le racisme, l’indignation ne suffit pas !

En réunion de l’UNSP ce mardi les collectifs de sans-papiers de la région parisienne ont décidé d’appeler mercredi 27 novembre à un rassemblement devant le siège du Parti socialiste (métro Solférino) à 18H00. Nous rappelons que le PS organise ce même jour à 20H00 un meeting à la Mutualité « contre les extrémismes » avec Christiane Taubira, Manuel Valls et Harlem Désir.

Nous invitons à faire circuler le plus largement possible l’appel suivant et invitons touTEs les individus, organisations, associations et syndicats qui le souhaitent à le soutenir.

Contre le racisme, l’indignation ne suffit pas !

Rassemblement mercredi 27 novembre 2013 à 18H00 devant le siège du PS - Métro Solférino

Nous, sans-papiers, sommes indignéEs par les insultes racistes contre Christiane Taubira.

Comme nous sommes indignéEs par la multiplication ces derniers mois des propos racistes dans le discours public et des agressions contre nos frères et nos soeurs. Et nous sommes révoltéEs par la mort de centaines de migrantEs à Lampedusa et Malte.

Face à cela le Parti socialiste ne peut se contenter de discours.

Parce que la libération de la parole raciste et les actes qui vont avec sont le produit de la politique des gouvernements qui se sont succédés depuis des années qui ont cautionné l’idée que « l’immigration est un problème » et stigmatisé les Roms, les MusulmanEs et tous les étrangerEs, en premier lieu les sans-papiers.

Lutter contre le racisme c’est lutter pour l’égalité des droits.

C’est pourquoi nous demandons au Parti socialiste de passer de la parole aux actes et d’exiger du gouvernement issu de ses rangs :

  • de mettre fin aux contrôles au faciès par la police
  • de régulariser tous les sans-papiers sur la base d’une carte de séjour de 10 ans (accordée par le président Mitterrand à l’arrivée de la marche pour l’égalité et contre le racisme dont nous célèbrerons, en manifestant le 7 décembre, le 30è anniversaire)
  • de fermer ces centres de la honte que sont les centres de rétention
  • d’accorder le droit de vote pour les étrangerEs résidant en France comme François Hollande l’avait promis avant son élection
  • de mettre fin à la destruction des camps de Roms
  • de mettre fin, au niveau européen, aux activités de l’agence Frontex, responsable de la mort de milliers de migrantEs en Méditerranée

Vous avez trop parlé. On veut des actes !

Union Nationale des Sans-Papiers (UNSP)

Localisation : 7e arrondissement

À lire également...