Concert, débat pour les 30 ans de lutte de Survie

A l’occasion de ses 30 ans, Survie organise une après-midi de débat et un concert festif, afin de revenir sur ses luttes et sur l’actualité du combat contre la Françafrique aujourd’hui.

Le lieu
Requiz d’or, 2 rue de Valenciennes, Paris 10e, Métro Gare du Nord.
Entrée libre
Restauration et boissons sur place.

Le programme  : 15h30 / 23h
Accueil : 15h30

1er débat - Voyage en Françafrique (16h -17h45)
Un débat qui revient sur les grandes composantes de la Françafrique, armée, aide au développement, soutien aux dictatures.
Avec Odile Tobner, David Mauger, Benjamin Moutsila, Bruno Ondo, Augusta Epanya (modération Juliette).

17h45 Projection de vidéos

2e débat - RésistanceS ! (18h15 - 19h45)
Débat sur les combats et résistances actuelles
la révolution au Burkina, de Sankara à la chute de Compaoré, avec Bruno Jaffré
Lutte contre l’impunité par la justice avec Laurence Dawidowicz
Lutte contre les Paradis Fiscaux et Judiciaires, avec Mariama Keita
Lutte contre la Françafrique, avec Fabrice Tarrit

19h45 Présentation d’un travail en cours d’étudiants sur la Françafrique.

20h30 Concert, avec Rocé, Apkass, Nëggus, Zalem, Kofi

Note

L’association (loi 1901) Survie, analyse et dénonce la Françafrique depuis 30 ans. Elle a trois objectifs principaux : ramener à la raison démocratique la politique de la France en Afrique (lutte contre la Françafrique et le néocolonialisme), combattre la banalisation du génocide et réinventer la solidarité internationale par la promotion des Biens Publics mondiaux.

Elle mène des campagnes d’information et d’interpellation des citoyens et des élus pour une réforme de la politique de la France en Afrique et des relations Nord-Sud. Elle fonde son action sur la légitimité qui incombe à chacun d’interpeller ses élus et d’exiger un contrôle réel des choix politiques dans tous les domaines. Survie, via ses groupes de recherche, produit une analyse régulière de la politique française en Afrique et publie des brochures et des livres.

Récemment, Survie s’est mobilisée sur le rôle d’Areva au Niger, les interventions militaires françaises au Mali et en Centrafrique, ou encore sur le rôle de la France lors du génocide des Tutsi au Rwanda, à l’occasion de son 20e anniversaire cette année.

Elle compte plus de 1400 adhérent-e-s, plusieurs centaines de militant-e-s et 25 groupes et relais locaux dans toute la France.

Localisation : 10e arrondissement

À lire également...