Comment le conseil scientifique Covid-19 manipule l’information

Dans sa note « Enfants, écoles, et environnement familial dans le contexte de la crise COVID-19 » publiée le 24 avril 2020, le Conseil Scientifique COVID-19 joue de la réthorique pour créer l’illusion que les établissements scolaires ne présentent pas de risques épidémiques COVID-19.

Dans la note « Enfants, écoles, et environnement familial dans le contexte de la crise Covid-19 » publiée le 24 avril 2020 par le conseil scientifique Covid-19, le rédacteur titre en caractères gras : « Il n’y a pas eu d’épidémie documentée dans les crèches, écoles, collèges, lycées ou universités à ce jour […] ». Cette affirmation est fausse, puisque sa phrase se poursuit, mais en caractères standard : « […] en l’état des connaissances actuelles, sauf une dans un lycée en France où le virus a touché 38% des lycéens, 43% des enseignants, et 59% des personnels travaillant dans l’établissement scolaire (Crépy-en-Valois). » Le titre en gras expose donc le contraire de ce dit la phrase complète : qu’il a y eu un cas d’épidémie documenté dans un lycée de Crépy-en-Valois…
Dans le monde saturé d’informations qui est le nôtre, le lecteur se contente souvent des titres en gras et, bien évidemment, c’est le titre qui sera lu, commenté et finalement retenu. Peut-on penser qu’il s’agit ici d’une maladresse du rédacteur ? Que dire du procédé rhétorique consistant à mettre en avant le faux tout en affirmant le contraire ? La note conclut ainsi « Faire confiance pour garder la confiance ». Ce n’est pas gagné…

Mots-clefs : écoles | coronavirus

À lire également...